Au nom de la religion ? (Dos carré collé)

  • Atelier (Editions de l')

  • Paru le : 04/11/2016
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Le meurtre d'un prêtre par des djihadistes. Des gestes de fraternité entre musulmans et chrétiens pour dépasser la vengeance. Comment deux actes aussi... > Lire la suite
15,00 €
Neuf - En stock
  • ou
    Livré chez vous à partir du 26 octobre
ou
ou
Votre note
Le meurtre d'un prêtre par des djihadistes. Des gestes de fraternité entre musulmans et chrétiens pour dépasser la vengeance. Comment deux actes aussi opposés, l'un barbare, l'autre civilisateur, peuvent-ils être commis au nom de la religion ? Dans cet essai stimulant, François Euvé interroge le rapport des religions à la vérité. L'assassinat par deux jeunes djihadistes du père Hamel le 26 juillet 20016 à Saint-Etienne du Rouvray précédé par l'attentat de Nice a saisi d'effroi l'opinion publique.
Dépassant la colère et le désir de vengeance, des chrétiens et des musulmans ont posé des gestes de fraternité inédits en assistant ensemble à la messe dominicale. Comment comprendre qu'un acte aussi barbare et des gestes aussi humanisant puissent être tous commis au nom de la religion ? Rédacteur en chef de la revue Etudes, François Euvé interroge ce paradoxe. Il est trop facile d'écarter d'un revers de main la motivation religieuse des djihadistes en attribuant uniquement leurs crimes à des causes sociales.
Affirmer que ce geste barbare ne peut se réclamer de l'islam ne contribue pas non plus à élucider ce qui se noue quand on invoque Dieu pour commettre l'ignoble. Au lieu d'en conclure que l'islam est intrinsèquement violent n'y a-t-il pas à examiner de près le rapport actuel de cette religion à la pluralité démocratique ? Plus largement, n'a-t-on pas minimisé l'impact de la religion et son influence sociale en la réduisant à un simple reflet de l'état de la société ? Et si à un XXe siècle, le plus violent de l'histoire, où le crime de masse avait surtout des motivations religieuses, succédait un XXIe siècle où, mue par un vertige fondamentaliste, la barbarie était commise au nom de Dieu ? Loin de se résigner à cette perspective tragique, ce livre invite à reconsidérer le rapport des religions à la vérité.
Et si au lieu d'être chosifiée comme un dépôt intouchable déconsidérant celui qui la conteste, la vérité se faisait dans le dialogue, en marchant avec l'autre, qu'il croit ou non en Dieu ?
  • Date de parution : 04/11/2016
  • Editeur : Atelier (Editions de l')
  • ISBN : 978-2-7082-4516-7
  • EAN : 9782708245167
  • Format : Grand Format
  • Présentation : Dos carré collé
  • Nb. de pages : 158 pages
  • Poids : 0.188 Kg
  • Dimensions : 13,5 cm × 20,0 cm × 1,2 cm

Biographie de François Euvé

François Euvé est rédacteur en chef de la revue Etudes. Agrégé de physique, théologien, il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Crainte et tremblement, une histoire du péché (Seuil, 2010), Darwin et le christianisme (Pocket, 2009), Dieu et la science avec André Comte Sponville et Guillaume Lecointe (Presses de l'ENSAT, 2011), Pour une spiritualité du cosmos, découvrir Theilhard de Chardin (Salvator, 2015).
François Euvé - Au nom de la religion ?.
Au nom de la religion ?
15,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK