Amadis de Gaule - Livres I à IV - Grand Format

Note moyenne 
Garcí Rodríguez de Montalvo - Amadis de Gaule - Livres I à IV.
Des Flandres aux Etats pontificaux, de Vienne à Madrid, depuis trente ans l'Europe n'est que champs de bataille pour la possession des royaumes disparates... Lire la suite
30,40 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Des Flandres aux Etats pontificaux, de Vienne à Madrid, depuis trente ans l'Europe n'est que champs de bataille pour la possession des royaumes disparates que constitue l'Italie d'alors. Naples, Milan, Venise sont autant de trésors qu'illuminent les artistes les artistes de la Renaissance et qui se disputent les princes en versant le sang des lansquenets. C'est le temps des condottieri et de la Réforme, des rois et des empereurs conquérants mais aussi esthètes et hommes de lettres. Ainsi en est-il de François Ier qui, en pleine trêve papale, confie à l'un de ses lieutenants de l'artillerie royale de Picardie, Nicolas Herberay des Essarts, la traduction d'un roman espagnole qui sera le premier best-seller de l'époque moderne : Amadis de Gaule. Publié pour la première fois à Saragosse en 1508, Amadis de Gaule est l'œuvre d'un gentilhomme, fameux bretteur Garci Rodriguez de Montalvo. Son succès est tel que les quatre premiers livres qui composent la geste d'Amadis connurent une vingtaine de suites, sous différentes plumes et en différentes langues. Cervantès lui-même ne s'y trompe pas lorsque cent ans plus tard il fit d'Amadis - avec une certaine pointe d'ironie - le modèle de son Quichotte. L'existence même d'Amadis est pour le chevalier à la triste figure une raison de continuer le combat car " Amadis " fut le nord, l'étoile, le soleil des vaillants et amoureux chevaliers et nous devons l'imiter, nous autres qui combattons sous la bannière de l'amour et de la chevalerie ". Ce n'est pas non plus un hasard si au chapitre VI du roman de Cervantès, maître Nicolas intervient pour sauver du bûcher, auquel est condamné la bibliothèque de don Quichotte en tant que source de tous les maux, les aventures du Beau Ténébreux, parce que " de tous les livres de chevalerie, c'est le meilleur ". Amadis de Gaule sera le dernier grand livre de chevalerie, celui auquel toutes les cours d'Europe se référeront en tant qu'idéal de noblesse et d'honneur, un modèle idéalisé des comportements guerriers, amoureux et sociétaux, un bréviaire de savoir-vivre et de galanterie. Qu'on ne s'étonne pas qu'un Amadis, avec ses doubles tardifs. La Jérusalem délivrée du Tasse (dont le père traduisit Amadis en italien) et de l'esthétique baroque : Jean-Baptiste Lully s'inspirera des aventures du Beau Ténébreux pour composer un opéra en 1648 ainsi que Haendel en 1715. Indisponible depuis longtemps dans son intégralité, Amadis de Gaule est présente pour la première fois en un seul volume, un événement pour les inconditionnels du genre.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/11/2008
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-914834-32-2
  • EAN
    9782914834322
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    832 pages
  • Poids
    1.23 Kg
  • Dimensions
    18,0 cm × 23,5 cm × 4,7 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK