A l'aube de la révolution industrielle (1800-1815) : Saint-Etienne et son agglomération

Note moyenne 
Gérard-Michel Thermeau - A l'aube de la révolution industrielle (1800-1815) : Saint-Etienne et son agglomération.
Saint-Étienne en 1800 ? Mauvais village ou ville bouillonnante digne du Far West ? L'auteur décrit l'étonnante apparition d'une ville industrielle,... Lire la suite
27,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Saint-Étienne en 1800 ? Mauvais village ou ville bouillonnante digne du Far West ? L'auteur décrit l'étonnante apparition d'une ville industrielle, dépourvu de grands équipements, contrainte d'abriter sa mairie dans une cabane de forgeurs, son palais de justice dans un ancien couvent transformé en ateliers, mais qui voit construire son premier théâtre et ouvrir son premier collège. La Révolution Française est terminée et la Révolution industrielle n'a pas encore commencé. Le système du blocus retarde la création d'une industrie sidérurgique et empêche la modernisation du bassin houiller. Les structures proto-industrielles dominent donc dans le ruban, l'arme et la petite métallurgie : petites entreprises, travail à domicile et techniques artisanales caractérisent toujours l'industrie stéphanoise vers 1815. Ville industrielle, Saint-Étienne compte peu de nobles, de rentiers et de fonctionnaires. La population est ouvrière et l'élite est négociante. Austères, besogneux, secrets, peu cultivés, les fabricants de rubans dominent la ville. Le monde ouvrier est complexe, à mi-chemin entre l'artisanat et le prolétariat, mais toujours à la merci de crises périodiques.

Sommaire

  • LE CADRE GÉNÉRAL : POLITIQUE, ADMINISTRATIF ET GÉOGRAPHIQUE
    • L'héritage révolutionnaire
    • L'évolution politique : de la Révolution à la Restauration
    • Saint-Étienne à l'échelle nationale et régionale
    • L'espace stéphanois
    • UNE AGGLOMERATION MOYENNE AU DÉBUT DU XIXe SIÈCLE
    • Le paysage urbain
    • La structure urbaine
    • La faiblesse des équipements urbains
    • Esquisse d'un nouvel ordre urbain : principes, modalités et réalisations
  • INNOVATIONS ET RÉSISTANCES OU LES PRÉMISSES D'UN DECOLLAGE
    • Les caractères généraux de l'économie stéphanoise
    • La rubanerie prospère malgré tout
    • De l'arme à la quincaillerie : une petite métallurgie mi-figue, mi-raisin
    • Les difficultés de la mine
  • LES STÉPHANOIS ENTRE LE PASSÉ ET L'AVENIR
    • Trente mille Stéphanois
    • Riches et pauvres
    • Messieurs les fabricants
    • Une ville ouvrière

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/03/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86272-218-9
  • EAN
    9782862722184
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    446 pages
  • Poids
    0.785 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Gérard-Michel Thermeau

Gérard THERMEAU est docteur en Histoire, professeur agrégé et chargé de cours à l'Université Jean Monnet. Il a collaboré récemment au Dictionnaire des Patrons du Second Empire pour le département de la Loire.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés