Résister - De Mauthausen à Mai 68

Note moyenne 
Février 1934 : un gamin de sept ans entame sa première grève pour obtenir la libération de son professeur, un responsable syndical qui a pris part... Lire la suite
24,80 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Février 1934 : un gamin de sept ans entame sa première grève pour obtenir la libération de son professeur, un responsable syndical qui a pris part aux manifestations antifascistes. Au risque de décevoir sa mère, très croyante, sa décision est déjà prise : plutôt la révolution que la communion ! Mai 1968 : secrétaire général de la CGT depuis moins d'un an, Georges Séguy négocie au ministère du Travail l'historique " constat de Grenelle " et recueille cette confidence étonnante de Pompidou : " Je préférerais être simple fonctionnaire d'un gouvernement communiste que Premier ministre d'une France dominée par les Américains.
" Entre ces deux dates, un itinéraire militant. Le soutien aux républicains espagnols " réfugiés " dans les camps du Sud-Ouest. L'activité clandestine, à quinze ans, au sein d'un atelier de la Résistance. La torture, en février 1944, dans les geôles de la Gestapo. La déportation au camp de Mauthausen, épisode qu'il n'avait jamais raconté ainsi. Mais aussi la guerre d'Algérie, le " coup " de 1958, l'élection de François Mitterrand et la disparition de l'URSS : autant d'événements dont Georges Séguy fut le témoin engagé.
Autant de jalons, aussi, pour le " socialisme d'avenir " dont ce livre forme le vœu.

Sommaire

    • Une adolescence combattante
    • Mauthausen
    • Au cœur de la réalité syndicale
    • Réalités et perspectives

Caractéristiques

  • Date de parution
    30/04/2008
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-8098-0049-4
  • EAN
    9782809800494
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    229 pages
  • Poids
    0.33 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Georges Séguy

Né en 1927 à Toulouse, Georges Séguy, employé de la SNCF, adhère au parti communiste en 1942. Déporté à Mauthausen à 17 ans, secrétaire national des cheminots CGT à 22 ans, il est secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982. Président d'honneur de l'Institut CGT d'histoire sociale, il est l'auteur de Le Mai de la CGT (Julliard, 1972), Lutter (Stock, 1975) et La Grève (L'Archipel, 1993).

Du même auteur

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK