Le cri du Yéti - E-Book multi-format

Note moyenne 
Brigitte Guilbau - Le cri du Yéti.
N'avez-vous jamais eu cette sensation de vous perdre dans une relation, un travail, une vie qui ne vous ressemble pas ? C'est ce que Clémence a ressenti... Lire la suite
15,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 21 décembre et le 4 janvier

Résumé

N'avez-vous jamais eu cette sensation de vous perdre dans une relation, un travail, une vie qui ne vous ressemble pas ? C'est ce que Clémence a ressenti lorsqu'elle comprit que Laurent se souciait peu de ses sentiments. Elle décide alors de retrouver et partir à la rencontre de celle qu'elle a perdu depuis des années : Elle. A ce moment précis, Clémence ne peut encore imaginer que pour la liberté d'une jeune femme, elle sera prête à déplacer des montagnes. Le cri du yéti est un concentré d'émotions et de prise de conscience en nos propres capacités.
Il nous pousse à nous dépasser et à ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/02/2015
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-9601524-4-9
  • EAN
    9782960152449
  • Format
    E-Book multi-format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    182 pages
  • Poids
    0.25 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 22,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Brigitte Guilbau

« Petite fille, née en hiver d'un père d'origine bretonne et d'une mère ardennaise, j'ai affiché très rapidement un caractère trempé. Enfant, je voulais devenir Chef Apache, puis, en comprenant les spécificités ethniques et donc les limites à mes souhaits, j'ai voulu être cow-boy (genre Danse avec les loups ou Little Big Man). A l'adolescence, je voulais partir avec le Commandant Cousteau. Trente années après St Germain des Prés, je revendiquais l'Existentialisme.
Aujourd'hui, je suis professeur de cours philosophiques. Active et engagée, mes objectifs pédagogiques et mes travaux d'écriture sont tous tournés vers la réflexion humaniste, certains avec force et désespoir, d'autres avec l'ironie propre aux vrais sensibles, mais toujours avec le même dénominateur commun : la condition de l'Homme, ses espoirs et ses doutes. Cet engagement citoyen m'a valu la reconnaissance de mes pairs avec le prix de la Fondation Reine Paola pour l'enseignement, le prix de la CommunautéFrançaise de Belgique et le prix Condorcet-Aron.
En 2003, j'ai été Namuroise de l'Année et reconnue « Enseignant Entreprenant ».  Certaine que les actes prévalent sur les paroles, j'affiche une attitude résolument anti-tartuffe en disant qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une face de Carême pour défendre la vie car défendre la vie c'est l'aimer. J'apprécie cette réflexion de Zola qui dit qu'il faut savoir où on veut aller, que c'est bien.mais que c'est encore mieux de montrer qu'on y va et il m'arrive d'ajouter « Tu veux du bonheur? Donne du bonheur. »

Du même auteur

Derniers produits consultés

15,00 €