Histoire du français en Afrique - Une langue en copropriété

Note moyenne 
En 1817 s'ouvre à Saint-Louis du Sénégal la première école en français. Jean Dard, l'instituteur qui en est responsable, fait le choix d'apprendre... Lire la suite
23,49 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

En 1817 s'ouvre à Saint-Louis du Sénégal la première école en français. Jean Dard, l'instituteur qui en est responsable, fait le choix d'apprendre d'abord à écrire et lire aux élèves dans leur langue, le wolof. S'ensuivront de longs débats, parfois polémiques, sur la place des langues africaines dans l'enseignement, le type de pédagogie à appliquer. Près de deux siècles plus tard les pays africains sont confrontés au même type de problème.
Mais le français s'est en même temps « africanisé », il a pris des couleurs locales, tandis que certaines langues africaines s'imposaient en fonction de langues véhiculaires et que d'autres étaient utilisées dans l'enseignement ou l'alphabétisation.C'est cette histoire que retrace Louis-Jean Calvet, s'appuyant aussi bien sur l'analyse de documents d'archives que sur des enquêtes de terrain, brossant le tableau d'une langue désormais partagée, en copropriété, et évoquant les possibilités d'évolution.

Sommaire

  • AUX ORIGINES DE LA PENETRATION DU FRANÇAIS EN AFRIQUE : SAINT-LOUIS DU SENEGAL
  • DE LA CONDERENCE DE BERLIN A LA MISE EN PLACE DU SYSTEME SCOLAIRE EN AFRIQUE-EQUATORIALE FRANCAISE
  • DE L'AFRIQUE-EQUATORIALE FRANCAISE A LA CONFERENCE DE BRAZZAVILLE
  • LE CAS DU "CONGO BELGE"
  • ACCLIMATATION ET APPROPRIATION DU FRANÇAIS
  • LE FRANÇAIS ET LES LANGUES AFRICAINES : LE ROLE DE LA VILLE
  • LE "POIDS" DES LANGUES AFRICAINES
  • LE TEMPS DES INDEPENDANCES : LES POLITIQUES LINGUISTIQUES

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Louis-Jean Calvet

Linguiste de renommée internationale né en Tunisie en 1942, professeur à l'université de Paris-V (Sorbonne) et à l'université de Provence, Louis Jean Calvet est spécialisé en sociolinguistique. Son essai fondateur "Linguistique et Colonialisme" (Pavot, 1974) est à l'origine de tout un courant africain de linguistique. Il est l'auteur de nombreux livres consacrés à la théorie des langues et à la sémiologie, tels que "Roland Barthes"(Flammarion, 1990), "Les Politiques linguistiques" (1995), "Essais de linguistique" (Pion, 2004), "Le Jeu du signe" (Seuil, 2010), ainsi qu'à l'analyse du discours politique ("Combat pour l'Elysée", Seuil 2006).

Du même auteur

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK