Recherche avancée
Mon panier

En cours de chargement...

La Vie devant soi

Note moyenne : 4 | 71 notes
  • Gallimard (Editions)

  • Paru le : 25/03/2007
Signé Ajar, ce roman reçut le prix Goncourt en 1975. Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive : Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que " ça ne pardonne pas " et parce qu'il n'est " pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur ". Le petit garçon l'aidera à se cacher dans son " trou juif ", elle n'ira pas mourir à l'hôpital et pourra ainsi bénéficier du droit sacré " des peuples à disposer d'eux-mêmes " qui n'est pas respecté par l'Ordre des médecins. Il lui tiendra compagnie jusqu'à ce qu'elle meure et même au-delà de la mort.
Ce titre dans d'autres formats et éditions :
À paraître À partir de6,20 €
Livre Audio À partir de21,90 €
Poche À partir de6,20 €
Si vous aimez La Vie devant soi, vous aimerez aussi :
L'avis du libraire sur La Vie devant soi
Par Annie Wolf
Sa Note : 4

Annie Wolf
IN FRONT OF US // Romain Gary se prête ici à un exercice difficile mais brillamment réussi : se glisser dans la peau d’un jeune garçon, et y être crédible. Dans ce roman, tout sonne juste. La verve colorée du jeune Momo nous transporte dans un univers joyeusement foutraque, tout à la fois misérable et gai, chaleureux et violent. Ce qui pourrait être une tragédie devient un récit réjouissant, mouvementé, parfois cru et souvent touchant. De ces rencontres improbables entre des êtres usés, cabossés, bringuebalants, naissent des scènes drôles et émouvantes, et des dialogues truculents. Sublime leçon d’humanité, ce texte admirablement maitrisé traite des horreurs de la guerre sous un éclairage nouveau, qui laisse une large place à l’humour. Plaidoyer en faveur de la tolérance, ce petit bijou de drôlerie et d’humanité a largement mérité sa réputation de chef d’œuvre.


La communauté en parle


> Le site communautaire où se retrouvent lecteurs, auteurs, bibliothécaires et libraires !

► Rejoignez la communauté des lecteurs d'Entrée Livre
Note Moyenne : 4 71 notes

  • Détails :
  • 36 notes 5
  • 25 notes 4
  • 7 notes 3
  • 3 notes 2
  • 0 note 1


Des avis de lecteurs sur "La Vie devant soi"
Alex-Mot-à-Mots
2

amour, famille

“ Voici un roman, couronné de nombreux prix, qui met en scène et en mots un enfant d'une douzaine d'années, au début du roman, et de presque 14 ans à la fin du livre. Tel "Zazie dans le métro" de Raymond Queneau, ce roman-ci fait parler un enfant avec tous les travers et les créations de langue qui vont avec. Intéressant au départ, ce procédé m'a très vite lassé et m'a même mis à distance du texte et des émotions qu'il véhicule. Même si cet texte est une très grande preuve d'amour, les mots inventés ou déformés du narrateur ne m'ont pas permis d'adhérer au propos, au contraire de ma lecture de "La promesse de l'aube". L'image que je retiendrai : Celle de Madame Rosa et de ses fesses immenses, montant les escaliers. ” ► Voir moins


My Inner Shelf
4

4/5

“ Court roman plein de tendresse et d’émotion, La vie devant soi est un bout de la vie d’un petit garçon, “enfant de pute et arabe” de son état. Son langage naïf et approximatif nous touche et nous fait rire. L’histoire est à la fois noire et lumineuse, remplie d’amour et de tristesse. Les traumatismes de Madame Rosa, vieille prostituée juive au grand cœur n’ont d’égal que son attachement aux enfants qui lui sont confiés par des mères “qui se défendent avec leur cul“. Dans un langage délicieux, enfantin mais rude, Momo a toujours le mot à côté du sens, l’expression de travers, mais il sait se faire comprendre et on le lit avec délice, joie, et émotion. Belle histoire d’amour et de tolérance. J’ai bien envie d’en voir l’adaptation avec Simone Signoret. ” ► Voir moins


Lionel Clément
5

La vie devant soi

“ Romain Gary pour toujours, quoiqu'il arrive! Une immense leçon d'humanité et une très belle histoire pour apprendre qu'il peut y avoir beaucoup d'amour, même entre des personnes a priori totalement opposées. Une immense leçon de vie! ” ► Voir moins


Anonyme
5

Coup de coeur libraire

“ Momo, 10 ans, a été recueilli par Madame Rosa, ancienne prostituée, devenue la seconde maman de tous les gamins du quartier "nés de travers". Avec ses mots bien à lui il nous raconte sa vie et son immense amour pour Madame Rosa. Un roman exceptionnel et jubilatoire. ” ► Voir moins


Mademoiselle Sidou
5

La vie devant soi vu par Mademoiselle Sidou

“ Je ne peux pas vous dire ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre, j'en serais bien incapable, c'est plus qu'un coup de cœur. Ce livre est tout simplement une merveille , tout comme l'histoire de ce petit Momo et de Madame Rosa qui est vraiment poignante. Une impossibilité pour moi de refermer ce livre avant de l'avoir achevé ... Un livre qui vous prend les tripes ! " PARFAIT ", c'est le mot que j'ose employer pour cette pure merveille ... Lisez-le, vous serez loin d'être déçus ! ” ► Voir moins


Des mots, des émotions
Les émotions qu'il a déclenchées :

Les mots clés associés
Cliquez sur un mot-clé pour trouver les produits qui lui sont associés

XXe siècle Indispensable



Fiche technique : La Vie devant soi

  • Date de parution : 25/03/07
  • Editeur : Gallimard (Editions)
  • Collection : Folio
  • ISBN : 978-2-07-037362-8
  • EAN : 9782070373628
  • Format : Poche
  • Nb. de pages : 274 pages
  • Poids : 0,165 Kg
  • Dimensions : 10,8 cm × 17,8 cm × 1,8 cm

7,40 €
En stock
 
 

Informations
L'article est en stock. Il partira de notre entrepôt le jour même pour toute commande passée avant 15h00 (du lundi au vendredi).


Disponible en librairie ?
Fermer
  • Decitre Annecy : En stock
  • Decitre Bellecour : En stock
  • Decitre Chambéry : En stock
  • Decitre Confluence : En stock
  • Decitre Ecully : En stock
  • Decitre Grenoble : En stock
  • Decitre Part-Dieu : En stock
  • Decitre Saint-Genis-Laval : En stock

Attention : Les informations ci-dessus vous sont données à titre indicatif et ne constituent pas une garantie que l'article sera en stock lorsque vous vous rendrez en librairie

 

À propos de l'auteur : Romain Gary

Romain Gary

Biographie de Romain Gary

Romain Gary, né Roman Kacew à Vilnius en 1914, est élevé par sa mère qui place en lui de grandes espérances, comme il le racontera dans La promesse de l'aube. Pauvre, "cosaque un peu tartare mâtiné de juif", il arrive en France à l'âge de quatorze ans et s'installe avec sa mère à Nice. Après des études de droit, il s'engage dans l'aviation et rejoint le général de Gaulle en 1940. Son premier roman, Education européenne, paraît avec succès en 1945 et révèle un grand conteur au style rude et poétique.
La même année, il entre au Quai d'Orsay. Grâce à son métier de diplomate, il séjourne à Sofia, New York, Los Angeles, La Paz. En 1948, il publie Le grand vestiaire, et reçoit le prix Goncourt en 1956 pour Les racines du ciel. Consul à Los Angeles, il quitte la diplomatie en 1960, écrit Les oiseaux vont mourir au Pérou (Gloire à nos illustres pionniers) et épouse l'actrice Jean Seberg en 1963. Il fait paraître un roman humoristique, Lady L., se lance dans de vastes sagas : La comédie américaine et Frère Océan, rédige des scénarios et réalise deux films.
Peu à peu les romans de Gary laissent percer son angoisse du déclin et de la vieillesse : Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable, Clair de femme. Jean Seberg se donne la mort en 1979. En 1980, Romain Gary fait paraître son dernier roman, Les cerfs-volants, avant de se suicider à Paris en décembre. Il laisse un document posthume où il révèle qu'il se dissimulait sous le nom d'Emile Ajar, auteur d'ouvrages majeurs : Gros-Câlin, La vie devant soi, qui a reçu le prix Goncourt en 1975, Pseudo et L'angoisse du roi Salomon.
Bibliographie de Romain Gary
La Vie devant soi est également présent dans les rayons
Autres suggestions autour de La Vie devant soi
La Vie devant soi
7,40 €
Haut de page