Vente de médicaments a la sauvette a l'Ouest-Cameroun

Jean-Emet Nodem

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/11/2009
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
8,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 8,25 €
    • ePub 8,25 €
Votre note
Le marché des médicaments repose à l'Ouest-Cameroun sur un système de relations. Ce marché est animé par des déviants apparents qui sont les acteurs visibles. Mais ces premiers acteurs seraient absolument inaptes s'il n'existait pas un second groupe de déviants clandestins constitué d'agents véreux des secteurs sanitaires publics, des structures pharmaceutiques et du personnel de la sécurité publique.
La grande partie de ces médicaments est importée. Elle entre sur le marché en passant par le Bénin et surtout par le Nigéria. Le transit est facilité par les déviants clandestins relevant des services de la sécurité au Cameroun. Ces médicaments sont très variés. Ils sont fabriqués en Inde, au Nigéria, aux Etats-Unis et en France. Les déviants apparents s'approprient en priorité des produits pouvant combattre les maladies courantes à l'Ouest-Cameroun, principalement la quinine, la maloxine et surtout le paracétamol.
Ces produits sont vendus en détail et en gros. Les médicaments sous forme générique y sont privilégiés, car les couches sociales indigentes vivant dans cette région y ont facilement accès. Au Cameroun, les pouvoirs publics déploient, de manière épisodique, des moyens non négligeables pour combattre ce fléau. Mais il résiste puisque la lutte est orientée seulement vers les déviants apparents.
  • LES DEBOIRES D'UNE POPULATION EN CRISE
    • L'insécurité sanitaire, corollaire d'une pauvreté grandissante
    • Résistance stoïque aux maladies et automédication : deux attitudes des démunis
    • Une population désoeuvrée en quête de survie
    • Insertion des patients dans les structures sanitaires et pharmaceutiques
  • LE MARCHE DES MEDICAMENTS A L'OUEST-CAMEROUN
    • La notion de marché
    • Les acteurs du circuit de médicaments à l'Ouest-Cameroun
    • Le médicament sur les marchés de l'Ouest-Cameroun
  • LE COMMERCE ILLICITE DES MEDICAMENTS : LA PUISSANCE DES DEVIANTS CLANDESTINS
    • Quelques batailles contre la vente illicite de médicaments
    • Contribution des déviants clandestins au commerce frauduleux de médicaments
  • Date de parution : 01/11/2009
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Etudes africaines
  • ISBN : 978-2-296-24353-8
  • EAN : 9782296243538
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 88 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 88
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Jean-Emet Nodem

Jean-Emet Nodem, après des études universitaires à Yaoundé (Cameroun) au département de sociologie de 1980 à 1990, enseigne la sociologie générale et l'animation rurale à l'Institut national de la jeunesse et des sports (1NJS) de 1986 à 1996. Depuis 1996, il est enseignant de sociologie à l'Université de Dschang - Cameroun.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jean-Emet Nodem - Vente de médicaments a la sauvette a l'Ouest-Cameroun.
Vente de médicaments a la sauvette a l'Ouest-Cameroun
8,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter