Une histoire des critiques philosophiques de la psychologie

Saïd Chebili

Mireille Delbraccio

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/04/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
23,63 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
L'auteur a écrit une histoire des critiques philosophiques de la psychologie, du début du dix-neuvième au milieu du vingtième siècle. Cette entreprise n'a pas eu de précédent jusqu'à maintenant. Le fil conducteur de ce livre tient dans l'idée qu'il est impossible de fonder la psychologie sur le plan théorique. Cette discipline est prise dans une contradiction insurmontable entre sa tendance métaphysique et sa tendance scientifique.
Trois parties rythment l'ouvrage. Tout d'abord, au temps de la psychologie naissante, Kant a apporté une contribution essentielle, en refusant toute psychologie rationnelle et toute psychologie empirique. Il prôna une anthropologie, qui permet de mesurer les manifestations extérieures du comportement humain. Comte poursuit la réflexion dans ce sens, et se livre à une condamnation sans équivoque de l'introspection.
Ensuite, dans un deuxième moment, Bergson remet au jour la psychologie spiritualiste, tout en subissant, pour son idéalisme, les foudres de Georges Politzer. Ce dernier a tenté de construire une psychologie d'abord concrète, puis matérialiste. Ce projet ne concrétisa pas l'espoir de résoudre les apories de la psychologie sur le plan théorique. Plus près de nous, Piaget élabora une psychologie constructiviste.
Malgré sa rigueur conceptuelle et l'intérêt d'une approche structurale, il ne réussit pas à fonder théoriquement la psychologie. Enfin, dans une dernière période, sont analysés les travaux de Canguilhem et de Foucault. Le premier congédie la psychologie pour ses manquements à l'éthique. Le second l'accuse de n'être qu'un faire-valoir de la psychiatrie qui, masquée derrière elle, étend son pouvoir de normalisation.
L'auteur conclut que la psychologie ne peut se fonder théoriquement.
  • LE DEBAT AUTOUR DU STATUT SCIENTIFIQUE DE LA PSYCHOLOGIE
    • La critique kantienne de la psychologie
    • Les liens de la psychologie et de la sociologie selon Auguste Comte
    • UN ETAT DES LIEUX DE LA PSYCHOLOGIE AU DEBUT DU XXe SIECLE
    • Henri Bergson : un précurseur de la psychologie ?
    • Georges Politzer et l'échec de la psychologie concrète
    • L'Epistémologie génétique de Jean Piaget : l'impossible troisième voie
  • VERS LA FIN DE PSYCHOLOGIE ?
    • Georges Canguilhem et le refus de l'instrumentalisation de l'Homme
    • Michel Foucault et sa critique de la psychologie
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 318
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Saïd Chebili

L'auteur, psychiatre psychanalyste, est aussi docteur en philosophie de l'Université Paris 1 Sorbonne. Il est actuellement chercheur associé au CAPHES (Centre d'Archives en Philosophie, Histoire et Editions des Sciences), CNRS - ENS.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Saïd Chebili - Une histoire des critiques philosophiques de la psychologie.
Une histoire des critiques philosophiques de la psychologie
23,63 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter