Sur la Commune - Cerises de sang

Philippe Riviale

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/2003
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
21,75 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La commune de Paris marque le terme de l'arrangement imaginaire par lequel ce que l'on a appelé le mouvement social prétendait réaliser l'accord du travail et du capital. L'événement est d'une lecture complexe, car on crut longtemps, aux dires mêmes de Marx, que cette Commune était l'ébauche du futur Gouvernement ouvrier. Cet épisode sanglant fut en vérité, par des voies subreptices, l'avènement de la république, tant attendue par les progressistes de toute espèce, et quoique Jules Ferry ait dû s'enfuir par une fenêtre pour inaugurer sa prise de pouvoir à venir.
La Commune fut à l'opposé de ce que l'on en a dit : pas de complot, ni d'un côté ni de l'autre ; à peine des projets, qui furent de toute façon rendus caducs à peine ébauchés. Une guerre perdue d'avance, une résistance patriotique, une grande peur de la révolution. Un massacre de la canaille, qui préfigure d'autres massacres d'une autre canaille, celle que nous avons inventée en ces temps post-modernes, toujours emplis des cris de souffrance des humiliés victimes de la haine peureuse des nantis.
  • POUR LA PATRIE, POUR LA REPUBLIQUE, POUR LA GUERRE
    • Prise de conscience politique
    • Misère et chute d'un Empire et d'un Prince
    • Laver la honte dans le sang
    • Quelle armée pour une vraie guerre
    • Résister
    • Situation militaire en France après la défaite impériale
    • Guerre d'usure, d'octobre 1870 à janvier 1871
    • Guerre à outrance
    • " Ce jour humide et triste du 31 octobre "
    • Derniers combats
    • Paris délivré ?
    • Monsieur Thiers intervient
  • POUR LA DIGNITE : LA REVOLTE
    • Après l'armistice
    • Insurrectiuon
    • L'armée, le commandement militaire et le Comité central
    • Le contrôle de la situation militaire dans Paris
    • Emeutes
    • Des chefs insurrectionnels
    • Y a-t-il une Révolution du 18 mars ?
    • Les canons de Montmartre
    • Versailles, première manière
    • Coût d'arrêt à l'insurrection
    • A quoi bon une commune
    • Forces en présence : l'armée
  • POUR L'ORDRE ET LA PROPRIETE : LE CARNAGE
    • Une nouvelle armée pour une ancienne guerre
    • Retour de l'armée impériale
    • Première attaque contre Paris
    • Duval, Eudes, Bergeret, Flourens
    • Le comité de salut public
    • Epurations et militarisation
    • Une " guerre restreinte "
    • Bombardements sur Paris enrégimenté
    • Mourir à Paris
    • La semaine triste
    • Les saints sont de pierre, les hommes sont de chair
    • La Commune sanglante
    • Les grands cimetières sous la lune
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 376
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Philippe Riviale

Philippe Riviale, universitaire, poursuit ici l'analyse de ce dix-neuvième siècle pharisaïque, monstrueux et dur envers les humbles, tout grouillant d'intrigues et de bassesses.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Philippe Riviale - Sur la Commune - Cerises de sang.
Sur la Commune. Cerises de sang
21,75 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter