Philosophie républicaine et colonialisme - Origines, contradictions et échecs sous la troisième République

Stéphanie Couderc-Morandeau

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
21,00 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La philosophie républicaine a trouvé son expression la plus complète sous la Troisième République et possède des notions politiques aux sources diverses mais complémentaires. Inspirée de l'esprit des Lumières et du positivisme, elle développe des rapports politiques largement déterminés par le rationalisme, c'est-à-dire par le rejet de toute explication religieuse sur le monde et sur l'homme. Laïcité, progrès, justice, ordre, égalité constituent le fondement de sa pensée, attachée avant tout aux principes universels de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.
Cette volonté de développer une politique sur un système rationnel et juste constitue les principes philosophiques de la politique coloniale en partie poursuivie par Jules Ferry au cours de la première moitié du dix-neuvième siècle. Le colonialisme a engendré le progrès (progrès de la civilisation, progrès matériel, etc.) mais il a aussi développé un système d'assujettissement comprenant la théorie capitaliste de " l'exploitation de l'homme par l'homme ", théorie incompatible avec la doctrine morale de Kant dont les républicains s'inspirent pour mettre en place les bases de l'éducation publique.
Les thèmes de l'esclavagisme et du capitalisme, toujours d'actualité, sont ainsi traités pour comprendre la justification des choix politiques des républicains en matière coloniale. Contradictions, hésitations nourrissent la politique des gouvernements républicains successifs dont l'interrogation porte sur la finalité de la politique républicaine bien sûr, mais, plus précisément, sur celle de l'impérialisme qui a caractérisé cette période tombée dans l'oubli.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 294
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Stéphanie Couderc-Morandeau

Stéphanie Couderc-Morandeau est Ingénieur d'Etudes au CNRS et Docteur en philosophie.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Philosophie républicaine et colonialisme - Origines, contradictions et échecs sous la troisième République est également présent dans les rayons

Stéphanie Couderc-Morandeau - Philosophie républicaine et colonialisme - Origines, contradictions et échecs sous la troisième République.
Philosophie républicaine et colonialisme. Origines, contradictions et...
21,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter