Nouvelles III

Théophile Gautier

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Bibebook

  • Paru le : 07/06/2013
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
0,00 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Gautier a écrit une trentaine de contes et nouvelles, pour la plupart de nature fantastique. Extrait : Je fus surpris de sa légèreté ; ce n'était pas un pied de métal, mais bien un pied de chair, un pied embaumé, un pied de momie : en regardant de près, l'on pouvait distinguer le grain de la peau et la gaufrure presque imperceptible imprimée par la trame des bandelettes. Les doigts étaient fins, délicats, terminés par des ongles parfaits, purs et transparents comme des agathes ; le pouce, un peu séparé, contrariait heureusement le plan des autres doigts à la manière antique, et lui donnait une attitude dégagée, une sveltesse de pied d'oiseau ; la plante, à peine rayée de quelques hachures invisibles, montrait qu'elle n'avait jamais touché la terre, et ne s'était trouvée en contact qu'avec les plus fines nattes de roseaux du Nil et les plus moelleux tapis de peaux de panthères.
  • Date de parution : 07/06/2013
  • Editeur : Bibebook
  • ISBN : 978-2-8247-1482-0
  • EAN : 9782824714820
  • Format : E-Book multi-format
  • Caractéristiques du format PDF
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection
Théophile Gautier

Biographie de Théophile Gautier

Theophile Gautier (1811-1872) écrivit de très nombreuses nouvelles et critiques d'art pour la presse. De ses multiples voyages il livra ses impressions, goûta au théâtre, à la danse (Giselle, 1841), donna dans le roman avec Le Capitaine Fracasse (1863). Mais c'est le poète d'Emaux et Camées (1852) que les Parnassiens saluèrent comme leur précurseur et maître.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Théophile Gautier - Nouvelles III.
Nouvelles III
0,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter