MEI N° 27/2007

Habiter, communiquer

Jean Mottet, Taos Mérad, Henri Gaudin, Jean-Louis Leutrat

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/03/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
13,13 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
On assiste aujourd'hui à un regain d'intérêt pour l'habitation. Il s'inscrit dans un mouvement plus large de réévaluation de l'espace par rapport au temps qui, dans la critique comme dans la théorie, avait exercé jusqu'alors une suprématie sans partage. En prenant la maison pour objet, c'est une dimension fondamentale de notre relation à l'espace et au monde que nous nous proposons d'explorer. " We can't go home again ", déclarait Nicholas Ray dans les années 1970.
Force est de constater que nous sommes allés un peu vite en besogne. Alors que l'urbain généralisé s'étend inexorablement dans le monde, la maison résiste, occupée de souvenirs que la civilisation urbaine, paradoxalement, semble réactiver. Car l'une des vertus de la maison, motif travaillé par de multiples tensions, est de renvoyer sans cesse à des questions que nous avions crues résolues. Qu'est-ce que le " chez soi " dans le monde de la communication ? Assistons-nous à l'émergence de formes de domestication sans domus ? Les orientations possibles d'une anthropologie de la maison sont nombreuses et ne peuvent être épuisées par une douzaine d'articles.
Sans ambition excessive, chacun avec ses "lunettes", les participants à ce numéro de MEI espèrent néanmoins avoir réussi à faire entrevoir quelques-uns des nouveaux enjeux liés à la notion d'" habiter" dans un monde marqué par d'incessantes mobilités. A ce jour, il n'a jamais été autant produit d'images que dans notre société ; jamais non plus il n'a été autant construit, ni aussi vite qu'à notre époque, conflictuelle, hétérogène.
Côte à côte, deux entretiens du cinéaste Abbas Kiarostami et de l'architecte Paul Gaudin montrent de manière particulièrement éclairante que dans le thème commun de la mobilité, du cheminement, l'espace du cinéma et celui de l'architecture peuvent se rejoindre.
    • La " maison " des philosophes (à partir d'une lecture de Martin Buber)
    • La maison de l'impossible
    • la " maison du futur ", une invention récurrente ?
    • La maison aux couloirs qui bifurquent
    • La crise de l'habiter dans le cinéma d'Antonioni : la maison comme lieu d'inhabitation
    • Moulinsart, demeure aspirante et refoulante
    • Habiter le périurbain : une tradition américaine
    • Maison et écologie
  • Date de parution : 01/03/2008
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-19176-1
  • EAN : 9782296191761
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 168 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 168
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Jean Mottet et Taos Mérad - MEI N° 27/2007 : Habiter, communiquer.
MEI N° 27/2007 Habiter, communiquer
13,13 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter