La réhabilitation des quartiers précoloniaux dans les villes d'Asie centrale

Guillemette Pincent

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2010
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
20,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
En Ouzbékistan, à Tachkent et Boukhara, les quartiers précoloniaux ou Eski Chahar (" vieille ville " en ouzbek) sont transformés, réhabilités. La réhabilitation est un système complexe qui vise à valoriser l'héritage bâti. Elle repose sur des logiques parfois complémentaires, parfois contradictoires, dictées par l'État puis acceptées ou rejetées par les acteurs privés. Quelles sont les valeurs prônées par les pouvoirs publics ouzbékistanais, par les habitants et les organisations internationales ? Comment ces différents acteurs interagissent-ils ? Comment leurs projets de réhabilitation s'articulent-ils ? Grâce au recoupement des rares documents écrits existants et grâce à la création de nouvelles sources (observations sur le terrain, 71 entretiens semi-directifs, 194 questionnaires et cartes mentales réalisés auprès des habitants de Boukhara et de Tachkent, cartographie), nous verrons que les Eski Chahar sont les palimpsestes de rapports de pouvoirs désarticulés, lieux de confrontation de valeurs multiples dans une ville où les réhabilitations montrent leurs limites.
Les travaux qui portent sur les villes centrasiatiques sont soit anciens (travaux de géographie historique), soit limités à une approche archéologique ou architecturale, et non urbaine. Par ailleurs, dans cette Asie centrale autoritaire, le chercheur est encore souvent considéré comme un espion. Dans ces conditions, le lecteur comprendra que la diffusion de certains renseignements est soumise à précautions (données partielles, anonymat).
  • LA REHABILITATION EN ASIE CENTRALE, UN OUTIL DE VALORISATION URBAINE ?
    • La réhabilitation : un système complexe
    • Le choix du périmètre d'étude : de l'Asie centrale à l'Ouzbékistan
  • LES QUARTIERS PRECOLONIAUX, DES PRODUITS URBAINS FACONNES PAR LES POUVOIRS POLITIQUES
    • Les quartiers précoloniaux : vestiges du XIXe siècle
    • 1865-1917, le regard colonial : la juxtaposition urbaine
    • 1917-1991, l'ambiguïté du regard soviétique
    • Depuis 1991, le regard opuzbékistanais : la tentation du passé
  • LES ACTEURS PRIVES OU LA MISE EN OEUVRE D'UN URBANISME INDIVIDUEL
    • La spécialisation urbaine : le trait d'union entre acteurs publics et privés ?
    • Les habitants, relais de l'Etat ?
    • Les étrangers : de la passion à l'éviction
    • La parabole du tourisme boukhariote
  • LES IMPACTS DES REHABILITATIONS : DE LA VILLE ALTEREE A LA VILLE MYTHIFIEE
    • La ville altérée
    • La ville divisée
    • La ville mythifiée
    • L'invention de la mémoire
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 280
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Guillemette Pincent

Guillemette Pincent est docteure en urbanisme et aménagement (université Paris IV-Sorbonne). Elle a soutenu en 2007 une thèse dont est issu cet ouvrage et qui traite de La réhabilitation des quartiers précoloniaux dans les villes d'Asie centrale. Etude des cas de Tachkent et de Boukhara (Ouzbékistan) pour laquelle elle a obtenu une mention très bien avec les félicitations du jury.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La réhabilitation des quartiers précoloniaux dans les villes d'Asie centrale est également présent dans les rayons

Guillemette Pincent - La réhabilitation des quartiers précoloniaux dans les villes d'Asie centrale.
La réhabilitation des quartiers précoloniaux dans les villes...
20,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter