La fabrique des sciences modernes (XVIIe-XIXe siècle)

Simon Schaffer

Frédérique Aït-Touati

(Traducteur)

,

Loïc Marcou

(Traducteur)

,

Stéphane Van Damme

(Traducteur)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Le Seuil

  • Paru le : 25/05/2014
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 16,99 €
    • ePub 16,99 €
Votre note
La nature à l'aube des Lumières n'est plus un livre à déchiffrer, mais un champ à travailler. Comètes, marées, tremblements de terre, cessent d'être considérés comme les prodiges d'un univers immuable et transcendant. Aux XVIIIe et XIXe siècles, l'avènement du capitalisme industriel et son développement mondial jouent un rôle fondamental dans la constitution des sciences modernes. La nature devenue chantier peut être explorée, contrôlée et instrumentalisée. Dans les observatoires et laboratoires, cours et académies, théâtres et manufactures, les Newton, Lavoisier, Kant, Lord Kelvin, mais aussi des artisans, des médecins, des jésuites, des hommes de spectacles s'attèlent à une nouvelle forme à la fois de connaissance et de gouvernement de la nature : les sciences expérimentales. Bien au-delà d'une simple généalogie progressiste, Simon Schaffer met en ouvre une véritable archéologie des sciences modernes, cherchant leurs racines et suivant leurs multiples ramifications sociales et culturelles, des capitales européennes jusqu'aux mondes lointains.
Il éclaire les micro-pouvoirs et les dispositifs qui organisent les sciences comme technologies disciplinaires et agencement de l'information. Ces processus multiples permettent de comprendre comment ces sciences finissent par façonner un monde naturel et social à leur mesure. Simon Schaffer, historien et philosophe des sciences réputé, enseigne à l'université de Cambridge. Il est l'auteur, avec Steven Shapin, d'un ouvrage qui a fait date en histoire des sciences, Léviathan et la pompe à air : Hobbes et Boyle entre science et politique, La Découverte, 1993. Traduit de l'anglais par Frédérique Aït-Touati, Loïc Marcou, Stéphane Van Damme
  • Date de parution : 25/05/2014
  • Editeur : Le Seuil
  • Collection : Science ouverte
  • ISBN : 978-2-02-116984-3
  • EAN : 9782021169843
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 448 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 448
    • Taille : 2 847 Ko
    • Protection num. : Contenu protégé
    • Transferts max. : 6 copie(s) autorisée(s)
    • Imprimable : Non Autorisé
    • Copier coller : Non Autorisé

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La fabrique des sciences modernes (XVIIe-XIXe siècle) est également présent dans les rayons

Simon Schaffer - La fabrique des sciences modernes (XVIIe-XIXe siècle).
La fabrique des sciences modernes (XVIIe-XIXe siècle)
16,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter