L'esthétique de Hegel

Collectif, Jean-Louis Vieillard-Baron, Véronique Fabbri

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/1997
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
15,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Les Cours d'esthétique de Hegel sont un monument de. réflexion philosophique sur l'art en général et sur les œuvres d'art particulières. Hegel s'est passionné pour l'art sous toutes ses formes, avec une très grande largeur de goût ; ainsi, dans les arts plastiques, il apprécie Raphaël et Michel-Ange, mais aussi la peinture flamande de paysages et les scènes de genre. La fonction de l'art est d'idéaliser la réalité empirique.
L'art ne traitera donc pas seulement des sujets nobles, comme les aventures des dieux antiques, mais il montrera sa puissance d'idéalisation d'autant mieux que le sujet traité sera modeste et quotidien. Hegel est le premier à avoir compris la valeur du monde de l'art comme monde en soi dans sa théorie de l'Esprit absolu : c'est dans l'art que l'Esprit manifeste en premier lieu sa liberté et sa créativité.
Il ne s'intéresse pas aux théories esthétiques (classicisme, romantisme), mais aux œuvres mêmes, et aux artistes créateurs. On trouve donc dans son esthétique ce qui manque en général aux philosophes, par exemple à Kant ou à Heidegger, une analyse philosophique des couvres particulières, et une synthèse de toutes les formes de l'art. Pour repenser aujourd'hui ce chefs-d'œuvre, on a fait appel aux meilleurs spécialistes allemands des cahiers manuscrits des élèves de Hegel, jamais publiés tels quels jusqu'à présent.
On a repris la question de la mort de l'art, thèse sommairement attribuée à Hegel, alors que pour lui la vitalité de l'art est la première manifestation de l'immortalité de l'esprit. Devançant le vingt et unième siècle, Hegel a compris que l'esthétique n'est pas un discours philosophique sur le beau ni sur le jugement de goût ; rien ne peut remplacer la contemplation directe des œuvres, et la philosophie de l'art est l'analyse des œuvres singulières qui seule permet de justifier leur valeur.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 256
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Jean-Louis Vieillard-Baron, professeur de philosophie à l'université de Poitiers, dirige depuis 1991 le Centre de recherche et de documentation sur Hegel et Marx.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
 Collectif et Jean-Louis Vieillard-Baron - L'esthétique de Hegel.
L'esthétique de Hegel
Collectif, ...
15,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter