Droit et cultures Hors-série 2011

Orient-Occident - Image de soi, image de l'autre

Soazick Kerneis

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/09/2011
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
13,50 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 13,50 €
    • ePub 13,50 €
Votre note
L'image identitaire, et avec elle le droit qui y participe et qui parfois la définit, se déploie dans le temps. "C'est la mémoire qui fait votre identité ; si vous avez perdu la mémoire, comment serez-vous le même homme", disait Voltaire. Les modes passent, les émotions varient, l'histoire demeure, temps long des cultures. Mais les identités historiques se prêtent aux manipulations, le procédé n'est pas nouveau.
Ainsi en France : Ronsard s'en allait chercher Francus sur les rives d'Orient tandis que Guillaume Postel chantait la "primauté de la gent gallique" ; Boulainvilliers justifiait les privilèges des nobles par la germanité conquérante, Sieyès la révolution des roturiers par la gallicité autochtone ; Fustel de Coulanges définissait la France comme l'héritière de la Cité Antique assassinée par les barbares.
La controverse, jusqu'au XIXe siècle ou même au XXe, perdura entre germanistes et romanistes en Europe de l'Ouest. L'image de soi est héritée, relief des valeurs de la société à laquelle appartient son porteur. Elle est aussi définie en contrepoint de celle que renvoie l'autre. Les "vrais hommes" des sociétés traditionnelles, tout comme les citoyens des sociétés antiques, se définissent par rapport à l'étranger, au barbare, aux frontières de l'humanité, parfois même au-delà.
Dans ces conditions, est-il possible de l'intégrer dans l'ordre juridique de la cité, peut-on, doit-on l'assimiler, ou le rejeter ? Dans cet ouvrage, nous espérons avoir contribué à éclairer la question posée à la journée Kasra Vafadari : en Orient, comme en Occident, quelles images se fait-on de soi-même ou des autres, et quelles en sont les applications juridiques ?
  • LA SOUILLURE DES MORTS : UNE SURVIVANCE ZOROASTRIENNE AU SEIN DE L'ARMENIE CHRETIENNE
  • IDENTITES BARBARES, ORIENT-OCCIDENT (IVE-VE SIECLES APRES J-C)
  • URBEM IMPUNE ADEUNT ATQUE INCENDUNT : JALONS POUR UNE RELECTURE DES PREDATIONS NORMANDES DANS LES ANNALES DE PRUDENCE DE TROYES
  • COMMENT DEVIENT-ON FRANÇAIS ? DROIT DU SOL ET NATURALISATION AUX XIIE-XVE SIECLES
  • LA JUSTICE IRANIENNE VUE PAR LES DIPLOMATES ET LES ORIENTALISTES FRANÇAIS (XIXE-XXE SIECLES) : LE REGARD SUR SOI A TRAVERS LE REGARD DE L'AUTRE
  • ORIENT/OCCIDENT : VARIATIONS SUR LE THEME DE L'"AUTOCHTONIE" OU L'"AUTOCHTONIE DANS TOUS SES ETATS"
  • L'IMAGE DE L'ETRANGER AU PRISME DES LOIS SUR L'IMMIGRATION
  • CITOYENNETE ET SENTIMENT D'APPARTENANCE EN EUROPE ET EN RUSSIE
  • LES REPRESENTATIONS DE LA DEMOCRATIE DANS LA RUSSIE ACTUELLE : ETUDE DE LA BLOGOSPHERE
  • Date de parution : 01/09/2011
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-46579-4
  • EAN : 9782296465794
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 200 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 200
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Soazick Kerneis - Droit et cultures Hors-série 2011 : Orient-Occident - Image de soi, image de l'autre.
Droit et cultures Hors-série 2011 Orient-Occident. Image de...
13,50 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter