Correspondance de Théodore de Bèze - Tome 31 (1590)

Théodore de Bèze

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Librairie Droz

  • Paru le : 01/01/2009
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
67,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports
Votre note
L'année 1590 montre bien la faiblesse de la République de Genève : comme la guerre s'éternise - on pensait que tout aurait été réglé en quelques mois. La ville n'a plus d'argent, les caisses de l'Etat sont vides et celles des particuliers aussi : il faut trouver des prêteurs au-dehors... Les alliés bernois, par l'inique traité de Nyon, ont fait faux-bond. Mais il y a de temps à autre une bonne nouvelle, une lueur d'espoir : les Genevois s'emparent de Gex et même du fort de l'Ecluse.
Les Bernois renoncent au traité de Nyon, le duc de Savoie paraît soudain pris par ses campagnes en Provence. Voilà beaucoup de points auxquels rattacher l'optimisme naturel de Théodore de Bèze. Il prêchait assidûment, et s'écriait : qui aurait jamais cru qu'au seizième mois de guerre, on trouve encore quelque chose à manger au marché de Genève ? Ses lettres sont de même pleines de ces élans d'espoir qui brillent dans la nuit.
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages : 305
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Correspondance de Théodore de Bèze - Tome 31 (1590) est également présent dans les rayons

Théodore de Bèze - Correspondance de Théodore de Bèze - Tome 31 (1590).
Correspondance de Théodore de Bèze. Tome 31 (1590)
67,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter