Chemin faisant - Espagne, guerre civile et exil

Carmen Anton

Carmen Bernand

(Traducteur)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/06/2009
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,13 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 16,13 €
    • ePub 16,13 €
Votre note
L'histoire politique et culturelle de l'Espagne et, par extension de l'Europe, traverse les vingt-trois premières années de la vie de Carmen Anton : la fin de la monarchie d'Alphonse XIII, la proclamation de la République espagnole et surtout l'engagement de la troupe théâtrale itinérante " La Barraca " - créée par Federico Garcia Lorca - dont cette jeune Madrilène, étudiante en médecine, fait partie.
De cette expérience unique, Carmen Antôn livre un témoignage original et émouvant. À Paris, où elle est envoyée par le gouvernement républicain lors de l'Exposition internationale de 1936 pour travailler au pavillon de l'Espagne, elle côtoie Picasso et d'autres peintres et intellectuels. De retour en Espagne, alors en pleine guerre civile, son engagement aux côtés des Républicains l'amène à rester dans son pays qu'elle quitte cependant définitivement après la défaite, faisant partie des derniers réfugiés à passer la frontière pour la France, non sans difficultés.
En 1939, avec son mari le peintre Gori Munoz et sa fille de deux mois, elle quitte la France à bord du " Massilia " pour l'Argentine où elle vivra jus à sa mort, en septembre 2007. Un regard aigu, une personnalité attachante, une écriture dynamique (parfaitement servie par la traduction de l'anthropologue Carmen Bernand, sa fille) soutiennent ce récit autobiographique de Carmen Anton où s'entremêlent morceau d'histoire et de vies, où l'on croise nombre d'artistes et d'intellectuels tant européens que latino-américains, et où l'on assiste depuis Paris aux premiers épisodes de la Seconde-Guerre mondiale.
Un itinéraire de Madrid à Buenos Aires, emblématique de la période.
    • De mon fauteuil à bascule
    • Enfance
    • Le retour de la Pepa
    • Intermède hasardeux (" La Barraca ")
    • La guerre !
    • Madrid
    • Triste adieu
    • Valencia (la campagne)
    • Valencia (la ville)
    • Valencia (les poètes)
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 236
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Carmen Anton - Chemin faisant - Espagne, guerre civile et exil.
Chemin faisant. Espagne, guerre civile et exil
16,13 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter