La Vie quotidienne des paysans russes de la Révolution à la collectivisation - 1917-1939 (Broché)

Nicolas Werth

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Hachette

  • Paru le : 01/12/1984
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
15,20 €
Neuf - Actuellement indisponible
Votre note
Dès 1917, spontanément, les paysans russes se soulèvent contre le tsarisme. Ils vont ainsi contribuer à la victoire des bolcheviks. Mais si les paysans espéraient ainsi jouir enfin librement des terres confisquées aux grands propriétaires, les bolcheviks, eux, rêvaient de les collectiviser, de contrôler les campagnes dont dépendaient le ravitaillement des villes et le salut de la révolution. Ce "malentendu" historique s'accompagne d'une incompréhension mutuelle. Dans un monde rural réfractaire au changement, déshérité, isolé, s'est développée une civilisation paysanne originale et autonome. Elle va de l'art de construire une isba à une conception du droit de propriété et à une pratique du christianisme tout à fait particulières. Pour les bolcheviks, cette civilisation n'est que barbarie et crétinisme. Ils lancent contre elle des "croisades culturelles", des missionnaires athées, de jeunes communistes qui "liquideront" l'analphabétisme et célèbreront dans les villages le 1er mai, la "Trinité prolétarienne". Pour briser les résistances, le régime finira par procéder à la collectivisation forcée des campagnes. Ce grand tournant dans la vie paysanne allait être fatal à la civilisation rurale traditionnelle. Pendant deux décennies - 1920-1940 - l'Ancien et le Nouveau s'affrontent et coexistent. La fin de la Russie paysanne et les débuts de la Russie communiste, telle est la trame de cette Vie quotidienne des paysans russes de la Révolution à la Collectivisation.
  • LES CADRES DE LA VIE PAYSANNE
    • Le village russe
    • La commune paysanne
    • Du " batrak " au koulak
    • Mener sa maison
  • L'ANCIEN ET LE NOUVEAU
    • Fêtes traditionnelles et fêtes soviétiques
    • Le paysan, le pope et l'athée
    • Lire et écrire
    • Culture orale, culture populaire
  • LES PAYSANS FACE AU POUVOIR
    • Soviets et communistes au village
    • Le grand choc : la collectivisation
    • " La vie gaie et heureuse au kolkhoze "
  • Date de parution : 01/12/1984
  • Editeur : Hachette
  • Collection : la vie quotidienne
  • ISBN : 2-01-008678-3
  • EAN : 9782010086786
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 409 pages
  • Poids : 0.38 Kg
  • Dimensions : 13,0 cm × 20,0 cm × 3,0 cm

Biographie de Nicolas Werth

Normalien, agrégé d'histoire, Nicolas Werth s'est spécialisé dans l'étude de l'U.R.S.S. contemporaine. Il a séjourné six ans en Russie. Il y a été étudiant, puis lecteur de civilisation française aux Universités de Minsk et de Moscou. Il a également été attaché de recherches du Russian Institute de l'Université de Columbia, New York.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La Vie quotidienne des paysans russes de la Révolution à la collectivisation - 1917-1939 est également présent dans les rayons

Nicolas Werth - La Vie quotidienne des paysans russes de la Révolution à la collectivisation - 1917-1939.
La Vie quotidienne des paysans russes de la...
15,20 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter