L'Italie de la Renaissance à l'Unité, XVIème-XIXème siècle (Broché)

Philippe Gut

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Hachette

  • Paru le : 04/01/2001
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
18,00 €
Neuf - Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 14 décembre et le 19 décembre
ou
ou
Votre note
Du XVIe au XVIIIe siècle, l'Italie reste le berceau de la pensée, de la culture et de l'art européens. Les hommes politiques et les artistes de l'Italie moderne ne jouissent pourtant pas d'une reconnaissance égale de leurs grands prédécesseurs du XVe et du XVIe siècle. Devenue, au terme des guerres d'Italie (1492-1559), une partie de l'Empire des Habsbourg d'Espagne, puis d'Autriche et des Bourbons, l'Italie n'est plus sur l'échiquier européen que le théâtre d'un enjeu entre les grandes puissances qui la dominent. Divisée en plusieurs Etats d'inégale importance, l'Italie, au travers de ses élites aristocratiques et bourgeoises, aspire peu à peu à l'unification économique et politique. En témoignent les expériences originales qui eurent lieu dans le cadre du despotisme autrichien ou du réformisme bourbonien au temps de l'Illuminismo, les Lumières italiennes. Cette prise de conscience d'une unité nationale se développe surtout lorsqu'elle est confrontée aux idées et aux principes de la Révolution française. Pourtant, sous l'hégémonie française au début du XIXe siècle, la péninsule ne connaîtra pas de modifications radicales. Il faudra traverser la Restauration consécutive à la chute de l'Empire napoléonien et quelques révolutions manquées pour que l'idéologie unitaire prenne véritablement corps dans ce qu'on appelle le Risorgimento, la renaissance politique de l'Italie. Au lendemain du " Printemps des peuples " (1848-1849), l'idée nationale se concrétise autour du seul Etat italien qui ait sauvegardé son autonomie, le Piémont, et aboutit finalement, en 1860, à l'unification de la plus grande partie du pays en un Royaume dont Turin devient la capitale, avait que Venise et Rome ne s'unissent au nouvel Etat. C'est ce long cheminement et ses multiples aspects que ce livre vise à retracer.
    • L'Italie à l'aube du XVIe siècle
    • Les guerre d'Italie (1494-1559)
    • Humanisme et Renaissance en Italie au XVIe siècle
    • sous l'hégémonie espagnole
    • Du maniérisme à l'âge baroque
    • L'économie à l'époque moderne : déclin, stagnation ou croissance nouvelle ?
    • Le siècle des Lumières : réformes et immobilisme
    • L'Italie et la France (1789-1815) : des Lumières à la Restauration
    • De la Restauration au " printemps des peuples " (1815-1848)
    • Economie et société dans l'Italie du Risorgimento
    • La vie culturelle et artistique dans l'Italie du Risorgimento
    • La marche à l'unité (1849-1861)
  • Date de parution : 04/01/2001
  • Editeur : Hachette
  • Collection : Carré Histoire
  • ISBN : 2-01-145221-X
  • EAN : 9782011452214
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 255 pages
  • Poids : 0.34 Kg
  • Dimensions : 14,9 cm × 20,8 cm × 1,5 cm

Biographie de Philippe Gut

Philippe Gut est maître de conférences honoraire à l'Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et président du Groupe français des historiens du Risorgimento. Il a consacré de nombreux articles à l'image de l'Italie u XIXe siècle en France à travers la presse et les récits de voyages, et a publié un recueil de documents, L'Unité italienne, PUF, 1972.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Philippe Gut - L'Italie de la Renaissance à l'Unité, XVIème-XIXème siècle.
L'Italie de la Renaissance à l'Unité, XVIème-XIXème...
18,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter