Venise, un refuge romantique (1830-1848)

Florence Brieu-Galaup

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/09/2007
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,13 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Fascinante de nos jours, Venise l'est déjà entre 1830 et 1848 pour des auteurs aussi célèbres que George Sand et Alfred de Musset, mais également pour nombre d'artistes de notoriété moindre. Face à un contexte politique décevant, la société française est en quête de nouveaux repères. Symbole d'un monde disparu, Venise, république déchue, meurtrie par Napoléon, occupée par les Autrichiens, devient à la fois un lieu de fuite et une source d'inspiration.
Nos voyageurs et artistes romantiques, animés de sentiments contradictoires - nostalgie du passé, peur de l'avenir et foi dans le progrès - se servent de l'histoire glorieuse de la ville pour repenser les questions sociales, religieuses ou artistiques de leur époque. Au sein d'œuvres de fiction et de récits de voyage, la ville est tour à tour célébrée et désacralisée. Qu'il s'agisse d'exercice de style ou de renouvellement littéraire, les écrivains imaginent des intrigues romanesques savoureuses : Vénitiennes séquestrées, aristocrates débauchés et ruinés, monstres errant sur les canaux.
Parallèlement, les voyageurs livrent leur étonnement devant cette ville irréelle, dont le caractère labyrinthique, les somptueux palais et la lagune lumineuse font naître un sentiment de liberté et suscitent la rêverie. Anticipant les débats contemporains sur la conservation du patrimoine, ils s'émerveillent de l'urbanisme atypique de Venise qui s'oppose à l'industrialisation naissante des grandes villes et qui invite à une recherche du beau et du bien.
  • CONTEXTE EDITORIAL ET ARTISTIQUE
    • De la ville vécue à la ville imaginée
    • La " vénétophilie " picturale
  • UNE POETIQUE DE L'ESPACE : REPRESENTER VENISE
    • Le " génie du lieu "
    • Les mythes vénitiens et la désacralisation
    • Venise en poésie : le lieu du renouvellement
  • LE LIEU DU SENTIMENT : EROS ET THANATOS
    • La ville vénusienne
    • " Vanitas vanitatis " : le désenchantement
  • UNE " IMAGE FORCE "
    • La sphère politique et sociale
    • La sphère artistique
    • La sphère spirituelle
  • VERS UN AILLEURS
    • La tentation de la fuite ou de la métamorphose
    • La résolution de contraires, l'impossible unité : un paradis perdu
    • Le " locus amoenus "
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 226
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Florence Brieu-Galaup

Originaire de l'Aude, née en 1977, docteur ès lettres, Florence Brieu-Galaup a fait ses études à l'université de Toulouse le Mirail où elle a soutenu sa thèse sous la direction du professeur Pierre Glaudes. Séduite par Venise, qu'elle a visitée maintes fois, et par la littérature romantique, elle a mené ses recherches sur les liens entre lieu et écriture. Parallèlement, elle a travaillé au sein d'un autre " espace littéraire ", la Maison de Joë Bousquet à Carcassonne.
Florence Brieu-Galaup - Venise, un refuge romantique (1830-1848).
Venise, un refuge romantique (1830-1848)
16,13 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter