Tchad : démocratie, crimes, tortures et mensonges d'Etat - Autopsie d'un assassinat annoncé le 3 février 1999, programmé et exécuté le 3 février 2008

Ngarlejy Yorongar

Paul Tedga

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/06/2010
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
32,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Au cours de ses études en France, le Député Ngarlejy Yorongar a eu l'occasion d'avoir, en 1976, un collègue de stage à la préfecture de l'Oise (Beauvais) venant de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA). Celui-ci deviendra, plus tard, le Premier Ministre de France. Tout comme 1978-1979, il fut le condisciple de l'Université de Paris X Nanterre de M. Paul Stéphane Nicolas Sarkozy De Nagy-Bosca élu Président de la République Française.
Agé de 60 ans, le Député Ngarlejy Yorongar a échappé plusieurs fois à la mort par tortures et notamment par balle au cimetière de Ngonbah à N'Djaména où les tueurs à gages d'Idris Déby l'ont conduit dans le dessein de l'exécuter froidement dans la nuit du 21 au 22 févier 2008 après l'avoir kidnappé, le 3 février 2008 à son domicile. Après avoir tiré deux balles dans la direction de sa tête dans le but de la broyer afin de le rendre méconnaissable.
Le laissant pour mort, ils s'en sont allés tombaux ouverts vers N'Djaména avec la certitude d'avoir accompli leur sale besogne. Le Député Ngarlejy Yorongar s'est relevé et a pris la direction de Kousséri jusqu'à Maroua pour finir à Yaoundé où le gouvernement français l'a contacté pour lui proposer l'asile politique qu'il a poliment décliné, estimant que sa place est au Tchad pour continuer son combat.
Accompagné par la Sénatrice française, l'Honorable Alima Boumediene-Thierry, membre du comité français de l'Union Interparlementaire de Genève, le Député Ngarlejy Yorongar est arrivé, en décembre 2008, à N'Djaména. Etant tombé, entre-temps, gravement malade, il s'est vu refuser le visa d'entrée en France où l'attendait son médecin du Centre Primo Lévi spécialisé en soins et soutien aux personnes victimes de la torture politique et physique.
Condamné ainsi à une mort certaine, il est toutefois évacué par trois médecins à une clinique de Bruxelles où l'Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM) a confirmé une thrombose dans son cerveau et un traumatisme au cou, thrombose et traumatisme consécutifs aux coups de crosse qu'il a reçus à la tête. Le Député Ngarlejy Yorongar que ses fans appellent affectueusement " Député des 301 puits de pétrole ou Cabri mort, etc.
" raconte ici avec force les détails de son enlèvement, le 3 février 2008, par la garde présidentielle, sa séquestration dans une des prisons secrètes sise dans le jardin privé d'Idriss Déby à Farcha ; la mort d'Ibni Oumar Mahamat Saleh, les atroces tortures subies par Lol Mahamat. Choua, ancien chef de l'Etat du Tchad, le rôle de M. Bruno Foucher, Ambassadeur de France au Tchad et celui du dispositif militaire français Epervier dans cette tragédie.
  • LE 3 FEVRIER 2008, LES BOURREAUX D'IDRISS DEBY A L'ASSAUT DES OPPOSANTS
  • ENTRE LES MAINS DES VOYOUS DE LA REPUBLIQUE, LEURS COMPLICES ET/OU ALLIES
  • L'ETAT VOYOU OU REGNENT LES MERCENAIRES A COL BLANC RECRUTES PAR IDRISS DEBY, BRUNO FOUCHER ET GILLES DESESQUELLES POUR LE BESOIN DE LA DISSIMULATION, MANIPULATION, DESINFORMATION
  • MA DEMANDE D'AUDITION DES MIS EN CAUSE TORPILLEE PAR LES MERCENAIRES DE LA COMMISSION : AUDITIONNER CEUX-CI ET VISITER LA PRISON SECRETE DE DEBY A FARCHA, TELLES SONT MES EXIGENCES
  • LA COMMISSION DEBY-DJAIBE COMPOSEE DES MERCENAIRES DEDOUANE IDRISS DEBY ITNO, SES CO-AUTEURS ET COMPLICES
  • J'AI LE DROIT D'AIMER MON PAYS ET L'AFRIQUE COMME LES FRANÇAIS AIMENT LE LEUR ET L'EUROPE
  • LES RAISONS ET PREUVES DE MON ENLEVEMENT, SEQUESTRATION
  • Date de parution : 01/06/2010
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-26140-2
  • EAN : 9782296261402
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 502 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 502
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Tchad : démocratie, crimes, tortures et mensonges d'Etat - Autopsie d'un assassinat annoncé le 3 février 1999, programmé et exécuté le 3 février 2008 est également présent dans les rayons

Ngarlejy Yorongar - Tchad : démocratie, crimes, tortures et mensonges d'Etat - Autopsie d'un assassinat annoncé le 3 février 1999, programmé et exécuté le 3 février 2008.
Tchad : démocratie, crimes, tortures et...
32,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter