Saint-John Perse, poète et critique

Abdelhak Bel Lakhdar

Mireille Sacotte

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/04/2009
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
21,00 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La Critique " savante ". française notamment, se défie peu des déclarations des poètes, qu'elle archive, " établit ", analyse, cite, souvent docilement, au mépris des exigences méthodologiques qui sont les siennes. Consciemment ou non. elle avoue ne pouvoir fonder son autorité qu'en affermissant la leur. La Critique, au lieu de servir ses propres intérêts, consolide ainsi l'Institution poétique qui, dissidente et autocratique, transversale, éparse et diverse, trouve encore le moyen de se déclarer réfractaire à toute institutionnalisation ; en dépit des consensuelles Académies et des arts poétiques.
Saint-John Perse prend sur lui d'anticiper sur la Critique, qu'il tente d'orienter ou de neutraliser. Son nom n'appartient pas aux Lettres, et il n'a pas écrit d'art poétique. Mais on le voit, ici et là, évoquer une société secrète (dirait Valéry) de " pairs " pour en faire une galerie de prête-noms qui illustrent ses propres choix. Il n'est de Gide, ni de Claudel ni de Fargue que persiens... ! Aussi l'équation poétique et critique chez Perse pourrait-elle être pensée autrement : c'est le texte qui explique la notice.
Car la poésie de Perse s'éclaire de lumineux amers et s'anime de puissantes balises conceptuelles et méthodologiques qui devancent l'emploi même de nomenclatures stylistiques... ; et l'on y voit naître et oeuvrer des concepts " critiques " tels ces motifs totémiques, figurations mythiques nourries au legs de deux rhétoriques, l'antique - " mêlée à la liturgique " - et sa propre logique profonde, qui assimilent amis et oeuvres à ses motifs les plus fréquents.
Perse peut là encore (nous) leurrer, mais, chemin faisant, se cristallise autour de son oeuvre une critique, d'abord " motivale ", expression d'une herméneutique, certes personnelle et subjective, mais tout à fait généralisable. La question n'en est pas pour autant résolue pour le critique ; et il devra déconstruire ces " ruses " du " singe de Dieu " par lesquelles Perse suggère, par exemple, que sa poésie est la figuration idéale de la Poésie, de toute poésie...
  • ELEMENTS POUR L'INSTITUTION POETIQUE : LE BREVIAIRE
    • Cheminement vers la voix : l'humilité tragique
    • Le poète dans la Cité : la sommation
    • L'intercession du signe : poésie, réalité et récréation
  • PREDICATION ET TOTEMISME : HABITER LA GORGE D'UN DIEU !
    • Perse prédicateur
    • Théodicée élémentaire : Le totémique
    • Vers la construction d'une image de soi
  • CHEMINEMENTS VERS LA SECONDARITE POETIQUE
    • Anabase et la marche vers le songe
    • Amers : Les ingrédiens du songe
    • Oiseaux : Le poème critique et la logique du songe
  • Date de parution : 01/04/2009
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-21734-8
  • EAN : 9782296217348
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 290 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 290
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie d'Abdelhak Bel Lakhdar

Abdelhak Bel Lakhdar est enseignant chercheur, notamment à l'ENS de Meknès (Maroc). Il a publié de nombreux articles autour de Perse et des questions de formation des enseignants. Cet ouvrage est une entière refonte de sa thèse d'État, soutenue à Fès sous le titre Saint-John Perse, poète et critique.
Abdelhak Bel Lakhdar - Saint-John Perse, poète et critique.
Saint-John Perse, poète et critique
21,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter