"On prend nos cris de détresse pour des éclats de rire" - Lettres d'un poilu, 1914-1916

André Tanquerel

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/02/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
24,38 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 24,38 €
    • ePub 24,38 €
Votre note
André Tanquerel (1894-1916) écrit à sa marraine de guerre et à la fille de celle-ci. Ce lien est d'une importance capitale pour le moral de ce poilu. C'est la preuve tangible, qu'un ailleurs paisible existe et qu'on l'attend là bas. Cependant, il ne peut s'épancher complètement. A la censure militaire s'ajoute l'autocensure... Les quelques terribles scènes qu'il décrit de la vie au front, ne sont qu'une parcelle de l'horreur qu'il n'ose écrire pour ménager ses amies.
Celles-ci ne peuvent imaginer l'ampleur de la boucherie vécue par les poilus, d'où cette incompréhension devant sa révolte, qu'elles taxent " d'antipatriotique ". Il se rebelle contre cette interprétation dans de nombreuses lettres, sans oser justifier sa révolte, en révélant " l'indicible " et il s'écrit, désespéré : " Je ne suis qu'un fou et vous ne me croirez pas. Et c'est justement ce qui nous fait souffrir tous, c'est de penser que l'on prend nos cris de détresse pour des éclats de rire.
" A travers les lettres d'André, c'est " l'Histoire de France " et " l'histoire d'un homme " qui s'entremêlent. Et l'on voit évoluer à la fois ses sentiments pour Hélène, la fille de sa marraine, et pour la guerre quand, parti dans l'enthousiasme pour un combat juste, il perd peu à peu son innocence, crie sa révolte devant l'horreur de ce qu'on lui demande d'accomplir et, malgré le bonheur de ses fiançailles, épuisé, tombe dans un tourbillon de fatigue et de désespoir.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 330
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie d'André Tanquerel

André Tanquerel est né le 15 novembre 1894 à Paris. Sa famille vit en Tunisie. Il loue une chambre chez la famille Thibault dans la région parisienne. Madeleine Thibault, arrière-grand-mère de Dominique-Carrier, devient sa " Marraine de Guerre". Il se bat sur les fronts du Nord, de Champagne, de la Somme où il sera tué le 7 novembre 1916, deux mois après ses fiançailles avec la fille de sa marraine de guerre.
Dominique Carrier naît en 1950 à Colombes, dans la maison de sa grand-mère, où habite encore son grand-oncle, qui lui a transmis les lettres. Installée avec sa famille en Franche-Comté où elle anime un atelier de peinture, elle se passionne pour le passé de ses ancêtres.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
André Tanquerel - "On prend nos cris de détresse pour des éclats de rire" - Lettres d'un poilu, 1914-1916.
"On prend nos cris de détresse pour des...
24,38 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter