Littératures et déchirures

Clément Dili Palaï, Daouda Pare

Romuald Fonkoua

(Préfacier)

,

Amadou Hampâté Bâ

,

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/06/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
14,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Qu'est-ce que la déchirure ? La difficulté à répondre à cette question avec précision nous contraint à définir le sens dans lequel ce terme est perçu pour les besoins des articles qui constituent ce volume. Dans notre perspective, il s'agit d'un état, d'une conscience, d'une situation dans laquelle l'individu se trouve en discordance avec lui-même ou avec son environnement. La déchirure construit et prolonge un état de manque, une dysphorie permanente.
En ce sens, elle nourrit et fortifie l'angoisse de vivre. Elle est le socle sur lequel repose l'inquiétude de l'homme en hutte aux vicissitudes de la vie. Dans notre univers quotidiennement menacé par la phagocytose de nos identités, nous sommes de plus en plus habités par cette angoisse. Et mieux que toute autre activité humaine, la littérature est le champ d'expression par excellence de ce tiraillement.
Elle ouvre la porte à toutes les formes d'expression, notamment celles qui permettent à l'homme d'aujourd'hui de se dire, de se chercher - non pas nécessairement de se trouver - dans un monde qui tend à le reléguer au second plan. Les analyses contenues dans cet ouvrage, d'une part, passent au crible les oeuvres d'auteurs européens (Perec. Tournier, Ferrandi), négro-africains (Yodi Karone, Soyinka, Miano, Hampâté Bâ.
Baskouda, Dahirou Yaya, Mabanckou etc.). arabo-africains (Ben Jelloun, Naguih Mahfouz), antillais (Glissant. Chamoiseau) ou de langue française ou anglaise (Coetzee), et d'autre part, les abordent - pour la plupart - dans une perspective comparative qui permet d'établir entre les différentes écritures, de nombreux points de confrontation et de nombreux passages.
    • D'Amadou Hampâté Bâ à Léonora Miano : une identité déchirée
    • À la recherche du cannibale amour de Yodi Karone : écrivain, création et folie
    • Polémique et accommodation de l'oralité francophone
    • Écrire le déchirement : W ou le souvenir d'enfance de Georges Perec
    • Le double identitaire ou la quête de soi dans l'Enfant de sable de Tahar Ben Jelloun et La Goutte d'Or de Michel Tournier
    • L'écriture du trauma postcolonial en Afrique subsaharienne
    • Nous ne connaissons même pas si les morts ont donné la main
    • Littérature (post) coloniale et imagerie culturelle : le Kirdi chez JB Baskouda et J Ferrandi
    • Guerres et républiques d'enfants, l'enfance autonome dans la littérature francophone contemporaine
    • Du dysfonctionnement de l'espace urbain dans Le Diamant maudit de Dahirou Yaya
    • De la dialectique du maître et de l'esclave d'Hegel
  • Date de parution : 01/06/2008
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Etudes africaines
  • ISBN : 978-2-296-20072-2
  • EAN : 9782296200722
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 192 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 192
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Clément Dili Palaï et Daouda Pare enseignent respectivement la littérature négro-africaine et la littérature française à l'université de Ngaoundéré au Cameroun.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Clément Dili Palaï et Daouda Pare - Littératures et déchirures.
Littératures et déchirures
14,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter