Les récits du temps

Jacques André, Sylvie Dreyfus-Asséo, François Hartog

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Presses Universitaires de France

  • Paru le : 05/11/2015
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
15,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La façon qu'a l'homme d'être dans le temps est une interrogation commune à l'historien et au psychanalyste. Au gré des cultures, des époques, des individus, la représentation du temps et l'inscription des êtres collectifs comme des êtres individuels dans le mouvement de la temporalisation varient. Autant de variations qui font éclater notre idée commune du temps, sa fausse naturalité. Il y a une histoire du temps, il y a aussi une psychogenèse de la temporalité.
Peut-être faut-il même envisager que l'idée de temps, en elle-même, procède d'une invention, à l'échelle de la culture comme de la vie individuelle. L'historien et le psychanalyste n'ont ni le même objet, ni la même méthode, leur dialogue n'en est que plus nécessaire.
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection
François Hartog est directeur d'études à l'EHESS. Il a notamment écrit Le Miroir d'Hérodote et Régimes d'historicité. Son dernier essai, Croire en l'histoire, est paru en même temps que La Chambre de veille chez Flammarion. "Le débat psychanalytique sur la féminité ne prolonge pas l'affirmation par Freud de ses thèses (dans les deux articles sur la sexualité féminine de 1931 et 1933), il les précède par les voix de Karl Abraham, Karen Horney, Melanie Klein.
Autant dire qu'il a toujours commencé et qu'il n'est pas prêt de s'achever. Est-ce un paradoxe, l'énigme du féminin pour être irrésoluble n'en est pas moins féconde. Fécondité de l'inconnu et de son appel à suivre des pistes qui vont de l'allaitement à l'infanticide, de la douceur des étoffes à l'horreur du cloaque, en passant par les arcanes de la théorie elle-même." Texte de couverture
Jacques André et Sylvie Dreyfus-Asséo - Les récits du temps.
Les récits du temps
15,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter