Le relatif et le transcendant - La sociologie critique de la religion de Max Horkheimer

Rudolf J. Siebert

Fabien Ollier

(Traducteur)

,

Henri Vaugrand

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/02/2006
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
10,13 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La théorie dialectique de la religion est une dimension fondamentale de la théorie critique de la société que Max Horkheimer a développé à l'Institut de recherche sociale de Francfort de 1931 à 1973. La quête passionnée, le désir ardent et l'espoir d'un absolument Autre que la mêmeté du banc de massacre de la nature a atteint son point culminant et sa formulation la plus subtile dans sa sociologie critique de la religion.
Horkheimer y a critiqué, mais aussi sauvé, préservé et complété les travaux de nombre de penseurs européens, allant de Kant, Hegel et Schopenhauer, à Feuerbach, Marx et Kierkegaard, en passant par Nietzsche et Freud. Horkheimer a développé cette théorie en mettant l'accent sur la relation entre le fini et l'Infini, le relatif et le transcendant. Dans l'esprit de ce que Adorno et Benjamin ont appelé autre théologie ou théologie inversée, Horkheimer a fait migrer des matériaux et des potentialités sémantiques et sémiotiques des profondeurs du mythe religieux vers le discours séculier des cultures expertes et, à travers elles, vers la praxis communicationnelle du monde de la vie quotidienne dan la société capitaliste tardive, et même dans l'action politique et économique.
    • La revendication de l'absolu
    • De Marx à Hegel
    • Croyants et hommes de raison
    • L'espoir en l'autre
    • Agnosticisme ou athéisme ?
    • JudaÏsme et christianisme
    • Principe de subjectivité
    • Théorie critique contre théorie chrétienne de l'histoire
    • Futurs alternatifs
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 146
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Rudolf J. Siebert

Rudolf J. Siebert est né à Franfort-sur-le-Main le 1er octobre 1927. Professeur de Religion et Société à la Western Michigan University (WMU), à Kalamazoo, MI, Etats-Unis, il est le fondateur et le directeur du WMU Center for Humanistic Future Studies, du cours international Futur de la Religion (Dubrovnik, Croatie) et du cours international Religion et Société civile (Yalta, Ukraine). Parmi ses principaux ouvrages, signalons : The Critical Theory of Religion : The Frankfurt School (Mouton, 1985) ; From Critical Theory to Critical Political Théology (Peter Lang, 1994) ; The Future of Religion : The Longing for the Totally Other and the Rescue of the Hopeless, (4 vo., à paraître) ; Hitler and and the Problem of God (à paraître).
Rudolf J. Siebert - Le relatif et le transcendant - La sociologie critique de la religion de Max Horkheimer.
Le relatif et le transcendant. La sociologie critique...
10,13 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter