Le Congo belge et son récit francophone à la veille des indépendances sous l'empire du royaume

Pierre-Philippe Fraiture

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/09/2003
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
19,88 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Cet ouvrage sonde les spécificités du corpus littéraire colonial belge au moment de la décolonisation (1945-1960). Cette période de grands bouleversements géopolitiques n'épargne pas " l'empire belge " qui pendant ces années, d'abord sur un mode subreptice, donne les premiers signes de son agonie. C'est donc dans ce climat proto-révolutionnaire, qui coïncide par ailleurs avec la consécration d'écrivains congolais tels que P.
Lomami-Tshibamba ou A.-R. Bolamba et l'avènement de leaders politiques tels que P. Lumumba, que la littérature coloniale belge d'expression francophone " vit " ses dernières heures. Orientalisante, ethnologisante et volontiers dénigrante vis-à-vis de l'altérité centrafricaine, ce corpus - toujours hanté par les " fantômes " de Léopold II et de Stanley - n'en est pas moins travaillé par les questionnements qui caractérisent cette période de rupture.
Pour explorer les traits saillants de cette mémoire littéraire, les écrits - romans, nouvelles, essais - de quatre auteurs principaux sont mis à contribution : Georges Duncan, Henri Cornélus, Marcel Tinel et Joseph Esser. Les deux premiers continuateurs d'une poétique " conradienne "," inventent " l'Afrique en la figurant comme la métaphore d'un énième " déclin de l'Occident ". Les deux autres, en revanche, plus en phase, semblerait-il, avec l'émergence d'une expressivité littéraire " négro-africaine " réfléchissent, par le biais de " véritables romans nègres ", aux chocs culturel et ethnique induits par le colonialisme.
Cette réflexion, qu'engageront plus tard des auteurs tels que Valentin Yves Mudimbe ou Georges Ngal, fait entrevoir, là où l'on s'attendait à un cloisonnement strict, un riche réseau de correspondances et l'histoire d'une continuité herméneutique entre les champs littéraires coloniaux et postcoloniaux.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 310
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Pierre-Philippe Fraiture

Pierre-Philippe Fraiture, docteur ès lettres, a enseigné la littérature francophone de Belgique en Italie (University degli studi di Messina). Il est maintenant maître de conférences en Grande-Bretagne (Oxford Brookes University) où il enseigne la littérature francophone.
Pierre-Philippe Fraiture - Le Congo belge et son récit francophone à la veille des indépendances sous l'empire du royaume.
Le Congo belge et son récit francophone à...
19,88 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter