La maison où rêvent les arbres

Didier Comès

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Casterman

  • Paru le : 07/06/2013
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
8,99 €
E-book - Epub fixed layout
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Quand le brouillard se lève sur les marais, on croit entendre beaucoup de choses. Souvent, ce n'est que le vent, mais pas toujours... Quand la nuit vous craignez qu'un monstre soit caché sous votre lit, vous n'avez pas tort d'avoir peur; il y en a un... Après la mort de ses parents, la petite Cybèle vient vivre chez son étrange grand-mère, au bord des marais, dans la maison où rêvent les arbres.
Et les rêves des arbres prennent vie, ils deviennent des papillons ou des oiseaux, comme cet adorable macareux joufflu qui vient rassurer Cybèle les nuits de terreur. Mais un jour, finis les rêves de douceur et de beauté. Excédés par l'attitude des hommes, les arbres se mettent à faire des cauchemars. Alors ils reprennent tout ce qui était leur création : la maison, la grand-mère elle-même, qui n'était qu'un rêve d'arbre.
Et bientôt ce sera pire, en raison de la mémoire du bois, le papier aussi nous rejettera, les livres s'effaceront, l'encre s'écoulera, laissant des pages vierges.. Ce roman de Comès conjugue la magie troublante de l'auteur, la beauté d'un graphisme qui va du réalisme le plus fouillé à l'abstraction totale, la poésie du monde animal et végétal. Sans oublier, au beau milieu de ce monde inquiétant qui fait de nous des êtres fragiles et perdus, quelques notes d'humour incongru, comme ce mot d'Alphonse Allais : "Je déteste la campagne, en journée on s'emmerde, et la nuit on a peur..."
  • Caractéristiques du format Epub fixed layout
    • Pages : 65
    • Taille : 33 659 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking

Biographie de Didier Comès

Didier Comès est né en 1942 à Sourbrodt, petit village des cantons de l'est. Son père parlant allemand et sa mère wallon et français, il se définit lui-même comme étant un « bâtard de deux cultures », caractéristique dont on retrouvera la trace dans son imaginaire. En sortant de l'école à 16 ans, il sera dessinateur industriel dans une entreprise textile de Verviers. En même temps, il s'initie à la musique.
Il s'intéresse surtout au jazz, s'essayant aux percussions, et ne viendra à la bande dessinée que plus tard. En 1969, il écrit Hermann, une série de gags humoristiques publiée dans les pages Jeunesse du Soir. En 1973, Pilote publie le premier épisode d'Ergun l'Errant, Le Dieu vivant, dont le deuxième épisode, Le Maître des Ténèbres, ne paraîtra qu'en 1980 chez Casterman. En 1975, celui qu'on considère déjà comme l'héritier spirituel d'Hugo Pratt, écrit L'Ombre du Corbeau.
C'est en 1980 que Casterman publie Silence, album qui consacre Comès et pour lequel il abandonne la couleur pour la technique du noir et blanc. Ensuite viendront La Belette (1983), Eva (1985), L'Arbre-Coeur (1988), Iris (1991) et La Maison où rêvent les arbres (1995).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La maison où rêvent les arbres est également présent dans les rayons

Didier Comès - La maison où rêvent les arbres.
La maison où rêvent les arbres
8,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter