La littérature en instance - de l'alchimie littérature & vie, via "La maladie de la mort" de Marguerite Duras

Pascal Gibourg

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • publie.net

  • Paru le : 31/08/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
3,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
De ce qui se passe quand on écrit, bien sûr on ne sait rien, mais on consacre une quantité infinie de forces, de mécaniques, à essayer d'appréhender et ce vide, et ce vertige. Et ceux qui nous y emmènent le plus près, sont seulement ceux qui sont le plus apte à nous le dire en tant que vertige, à le questionner en tant qu'obscur. Les trois textes ici rassemblés de Pascal Gibourg sont trois figures de la même approche : pour l'écrivain, écrire est forcément une obsession, commence-t-il dans le troisième texte. C'est cette obsession qu'on accepte, et qui nous requiert alors sans reste. A chacun sa grille et ses outils pour appréhender la question unique.
Pascal Gibourg l'a éduquée et formée dans Blanchot. Sur publie.net, nous accueillons déjà un texte qui est aussi cette approche, mais cette fois creusant l'invention de Michaux, le fantastique et le corps : Facultés de Michaux (Lien -> #9782814500556). Et, si Proust n'est pas nommé, comment ne pas lire dans le magnifique premier texte une approche du temps particulièrement active pour penser l'invention de laRecherche ? Nous souhaitons privilégier, dans publie.net, cette approche réflexive de la littérature par ceux qui l'écrivent.
On pourra être en complet désaccord avec l'approche violente de Pascal Gibourg concernant La maladie et la mort de Marguerite Duras qui fait le centre de cette étude. C'est bien de réouvrir l'approche aujourd'hui de ce qu'est écrire qui compte, aux temps du consensus marchand : que le débat advienne, il y a la place ici pour accepter d'autres ouvertures, d'autres réflexions. Néanmoins, ce qui ici travaille, c'est la langue : comment elle se forme, comment elle se risque.
Merci à Pascal Gibourg de bien vouloir le mettre en partage. FB (Lien -> http://www.tierslivre.net) On recommande aussi, parmi les récentes interventions de Pascal Gibourg sur Inventaire/Invention, cet entretien avec Jean Rolin (Lien -> http://www.inventaire-invention.com/entretien/gibourg_rolin.htm), ou cette lecture de La puissance de la pensée de Giorgio Agamben (Lien -> http://www.inventaire-invention.com/lectures/gibourg_agamben.htm).
Bons plans numériques
  • Date de parution : 31/08/2008
  • Editeur : publie.net
  • Collection : Critique & Essai
  • ISBN : 978-2-8145-0153-9
  • EAN : 9782814501539
  • Format : E-Book multi-format
  • Nb. de pages : 23 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages : 23
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format PDF
    • Protection num. : pas de protection

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La littérature en instance - de l'alchimie littérature & vie, via "La maladie de la mort" de Marguerite Duras est également présent dans les rayons

Pascal Gibourg - La littérature en instance - de l'alchimie littérature & vie, via "La maladie de la mort" de Marguerite Duras.
La littérature en instance. de l'alchimie littérature &...
3,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter