La guerre d'Algérie des Messalistes, 1954-1962

Jacques Valette

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2001
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
18,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Le rôle d'Algériens, nationalistes, non moins épris d'indépendance que les gens du FLN, mais fidèles à un chef, Messali Hadj, fut occulté, après l'indépendance, en 1962, par un parti unique du FLN, dans un état dictatorial et policier. Pourtant, Messali Hadj avait lancé et mûri les thèmes de l'indépendance et de la République algérienne. Les maîtres du FLN triomphant étaient tous ses disciples. Or, ils le vouèrent à l'oubli, lui interdisant même de revenir dans son pays.
Il devait mourir en France, en 1976. Autre paradoxe de cette guerre, de 1954 à 1962, militants " messalistes " du Mouvement National Algérien (MNA) et combattants du FLN s'entre-tuèrent gaillardement, non seulement dans les régions de France où vivaient des milliers de travailleurs algériens, mais aussi en Algérie même. Il y exista toujours des maquis du MNA, en Kabylie, dans les montagnes du sud pré-saharien et dans les villes.
Un de ces chefs militaires, Bellounis, constitua même, pendant une année (1957-1958) une " Armée Nationale du Peuple Algérien ", centrée autour de quelques villes du Sud. Il reçut le soutien de plusieurs réseaux messalistes d'Algérie et du " Centre " messaliste de Paris. Les rapports des messalistes avec l'Armée et le gouvernement français furent changeants. En France, Messali avait interdit à ses militants de se livrer à des attentats contre les Français et contre leurs installations car seul le FLN était l'ennemi.
En Algérie, Bellounis obtint pour ses maquis une aide matérielle de l'Armée française. Par sa modération comme par son organisation solide, Messali espéra, pendant quelques années, qu'il serait invité à une " Table ronde " par le gouvernement français. Malheureusement, Messali et ses fidèles ne furent jamais que des pions, dans un jeu français incohérent et très ambigu.
  • LE MESSALISME DE GUERRE
    • Les ambiguïtés du Messalisme
    • Le Messalisme de guerre en Algérie
    • Le MNA en Métropole
    • MNA contre FLN en France
    • Le Messalisme et la France (1954-1960)
  • L'ARMEE MESSALISTE DU GENERAL BELLOUNIS
    • Un nationaliste réaliste
    • L'armée messaliste de Bellounis
    • La guerre politique de Bellounis
    • La zone de guerre de Bellounis
    • La fin de l'expérience
  • LES DERNIERES BATAILLES
    • Le Messalisme en Métropole (1960-1962)
  • CONCLUSION
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 302
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Jacques Valette

Jacques Valette est professeur honoraire des Universités, membre de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer spécialiste de l'histoire des guerres coloniales.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jacques Valette - La guerre d'Algérie des Messalistes, 1954-1962.
La guerre d'Algérie des Messalistes, 1954-1962
18,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter