Jean-Jacques Rousseau, la part autobiographique de l'oeuvre - Un "exercice de style"

Guozheng Yang

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/09/2007
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
15,75 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Les trois grands textes autobiographiques de Rousseau - les Confessions, les Dialogues et les Rêveries - sont dictés par le projet commun de se connaître et de se faire connaître. L'apparente identité de thème contraste avec le style de chacun d'eux. En différenciant récit et discours, en opposant autobiographie et autoportrait, nous nous sommes donnés pour objectif de délimiter les modalités narratives ou discursives utilisées dans chacun des trois écrits, de déterminer le statut du lecteur, et puis d'établir les rapports entre ces modalités et l'intention profonde de l'auteur.
L'écriture autobiographique de Rousseau tend vers la poésie. Les Confessions, les Dialogues et les Rêveries pourraient être lus respectivement comme une poésie épique, élégiaque et lyrique. L'écriture de soi évolue dans le sens d'une intériorisation qui va de sa reconnaissance par les autres à la connaissance de soi pour soi. En élaborant inlassablement le même portrait avec toutes les rhétoriques, Rousseau n'a pu convertir ni convaincre aucun lecteur.
Sans le savoir ni le vouloir, Rousseau a réduit son écriture du moi à un " exercice de style ".
  • LES CONFESSIONS
  • " JE PEINDRAI DOUBLEMENT..
  • "
    • Je et moi
    • " Une entité mixte "
    • " L'état de mon âme "
  • " AUX YEUX DU LECTEUR "
  • " CE QUE J'AI FAIT"
    • La dramatisation
    • La condensation
    • Le plaisir de vivre et de revivre
  • " CE QUE J'AI DIT ", " CE QUE J'AI SENTI ", JE " PENSE "
    • " Ce que j'ai dit "
    • " Ce que j'ai senti " et " pensé "
  • " COMME JE LA SENS, COMME JE LA VOIS "
    • "Tel que tu l'as vu toi-même "
    • " Je connais les hommes "
    • " Je dois me connaître "
  • LES DIALOGUES
  • " ROUSSEAU " ET JEAN-JACQUES
    • L'œil de " Rousseau "
    • La fictionnalisation
    • La voix de Jean-Jacques
  • " ROUSSEAU " ET LE FRANCAIS
    • Du silence à la parole
    • Du duo au chœur
    • Le dédoublement de la voix de l'accusateur
  • J
  • -J
  • ROUSSEAU A LA RECHERCHE DU LECTEUR
    • Un narrataire intradiégétique
    • Le lecteur extradiégétique
    • Le lecteur comme dépositaire
  • LES RÊVERIES
  • " IMPASSIBLE COMME DIEU MEME "
    • " Entre eux et moi..
  • "
    • La fermeture selon Rousseau
    • L'ouverture malgré Rousseau
  • " QU'AURAIS-JE ENCORE A CONFESSER ? "
    • Un discours autobiographique
    • Les fonctions de l'histoire
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 244
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Guozheng Yang

Guozheng YANG, né en 1967, est professeur associé de langue et littérature françaises à l'Université de Pékin. Ses recherches portent particulièrement sur l'écriture du moi. Il a dirigé l'ouvrage Essai sur l'écriture auto/biographique, publié en Chine. Il est aussi traducteur de plusieurs ouvrages français, parmi lesquels, Le Pacte autobiographique de Philippe Lejeune et du Contrat social de Rousseau.
Guozheng Yang - Jean-Jacques Rousseau, la part autobiographique de l'oeuvre - Un "exercice de style".
Jean-Jacques Rousseau, la part autobiographique de l'oeuvre....
15,75 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter