Décider en incertitude - Les cas d'une technologie à risques et de l'épidémie d'hépatite C

Jean-Noël Jouzel, Dorothée Landel, Pierre Lascoumes

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/11/2005
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
14,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Beaucoup d'acteurs publics ont la nostalgie des choix tranchés. Aujourd'hui, la décision serait devenue lourde voire impossible. Il faut la préparer en amont, l'étayer, l'amender en cours d'élaboration, la justifier auprès de multiples publics, la laisser ouverte à des évolutions futures, etc. L'accumulation de ces exigences est accentuée par les contextes d'incertitude qui demandent à la fois prudence et action.
Enfin, l'existence de dangers collectifs et leur complexité due à l'urgence et à la technicité mettent particulièrement à l'épreuve les modes de décision classiques. Une question se pose donc de plus en plus fréquemment dans quelle mesure une controverse publique rend-elle la décision plus difficile, ou au contraire est-elle un moyen de la préparer et de la solidifier ? Cet ouvrage contribue à répondre à cette question à travers l'étude de deux exemples de décision inattendue : l'une parce qu'elle semblait prévisible s'inscrivant dans une procédure bien formatée, l'autre parce qu'elle semblait s'imposer au vu d'une urgence.
Mais dans les deux cas la décision attendue échoue : le premier est une décision " contre-intuitive " qui concerne un projet innovant d'usine dans le Finistère. Celle-ci présentait toutes les garanties techniques possibles, résolvait un problème local majeur (élimination des lisiers excédentaires) et disposait du soutien d'une vaste coalition d'acteurs. Mais un télescopage inattendu avec la catastrophe d'AZF à Toulouse déstabilise radicalement un processus qui semblait joué d'avance.
Le second est une " décision molle ", qui alterne des séquences de non-décision avec des mesures minimales malgré une urgence sanitaire qui ne le devient jamais politiquement. Il s'agit de l'épidémie d'hépatite C qui touche aujourd'hui plus de 500 000 personnes, mais qui est restée depuis vingt ans un enjeu latent, un problème public silencieux.
    • La politique du pire, un cas de controverse autour d'une usine à risques
    • La crise de l'hépatite C n'aura pas lieu, le cheminement d'une épidémie silencieuse
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 216
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Jean-Noël Jouzel est doctorant en sciences politiques, ATER à l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble, PACTE-CERAT. Sa thèse porte sur une comparaison des controverses autour des éthers de glycol en France et en Californie. Dorothée Landel est actuellement administrateur au sein de la Direction de la Gouvernance Publique et du Développement Territorial de l'OCDE. Elle travaille sur les questions de gouvernance et de compétitivité à l'échelle des gouvernements locaux.
Pierre Lascoumes est sociologue, directeur de recherche au CNRS (CEVIPOF, Sciences Po Paris). Il est spécialiste de l'analyse des politiques publiques, notamment dans le domaine de la santé et de l'environnement.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Décider en incertitude - Les cas d'une technologie à risques et de l'épidémie d'hépatite C est également présent dans les rayons

Jean-Noël Jouzel et Dorothée Landel - Décider en incertitude - Les cas d'une technologie à risques et de l'épidémie d'hépatite C.
Décider en incertitude. Les cas d'une technologie à...
14,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter