De l'horrible danger de la lecture

Voltaire

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Les Editions de Londres

  • Paru le : 15/03/2012
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
0,00 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 2,49 €
    • ePub 2,49 €
    • PDF 2,49 €
Votre note
"De l'horrible danger de la lecture" est un pamphlet de Voltaire qui se présente comme le pastiche d'un édit d'un certain Joussouf Chéribi, mufti du Saint Empire Otttoman. Aux Editions de Londres, nous ne sommes pas peu fiers d'avoir mis la main sur ce texte méconnu. C'est une petite perle, sur laquelle nous nous sommes permis de greffer une liste des huit règles de l'histoire de l'écrit, exercice bien futile nous en convenons.
Mais, "De l'horrible danger de la lecture", c'est avant tout une satire de l'obscurantisme, et Voltaire s'y moque comme toujours de tous ces sombres esprits dogmatiques qui s'opposent à la connaissance, à la lecture, et a fortiori à leur mode privilégié de diffusion à l'époque, l'imprimerie. Une satire bien d'actualité !
  • Date de parution : 15/03/2012
  • Editeur : Les Editions de Londres
  • ISBN : 978-1-908580-78-8
  • EAN : 9781908580788
  • Format : E-Book multi-format
  • Nb. de pages : 3 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages : 3
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format PDF
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection
 Voltaire

Biographie de Voltaire

Né à Paris en 1694, Voltaire est éduqué chez les jésuites. Cela ne l'empêche pas de s'adonner au libertinage et au bel esprit. Ses écrits satiriques contre le Régent le feront exiler en province puis enfermer à la Bastille pendant onze mois. Il y séjournera à nouveau en 1726 avant d'aller s'établir en Angleterre dont il sera aussi exilé. Finalement rappelé à Versailles, il goûte ensuite à la vie rustique et meurt à Paris. Voltaire aime la controverse.
De grands traits se dégagent de son ouvre : il prône l'existence de Dieu, mais critique les religions révélées, seule la morale étant importante ; il abhorre le fanatisme ; il estime la démocratie, mais ne la croit applicable qu'aux petits États ; il ne croit pas à la bonté primitive de l'homme, s'opposant ainsi à Rousseau.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
 Voltaire - De l'horrible danger de la lecture.
De l'horrible danger de la lecture
0,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter