Colonisation et confiscation de la justice en Afrique. L'administration de la justice au Gabon, Moyen-Congo, Oubangui-Chari et Tchad, de la création des colonies à l'aube des indépendances

Silvère-Ngoundos Idourah

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/2001
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
26,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Si les colonies françaises du Gabon, du Moyen-Congo, de l'Oubangui-Chari et du Tchad, qui fédérèrent en Congo-Français, puis en A.F.F., émurent surtout pour les multiples crises politiques et économiques qui jonchèrent leur évolution, la substitution brutale des conceptions politiques et juridictionnelles locales par des institutions étrangères fut pour beaucoup dons ces nombreux troubles. Le rejet systématique de la culture traditionnelle, la toute puissance des administrateurs coloniaux, ajoutés à l'absence du financement nécessaire à la " mise en valeur " de ce vaste territoire, ne pouvaient que transformer l'" assimilation progressive " proclamée en malentendus presque indissolubles.
Les réquisitoires d'André Gicle, l'étonnante disgrâce de Savorgnan de Brazza, l'affaire des femmes de Bangui, l'arrestation du roi Maloango, les plaintes de Mgr Augouard, etc., illustrèrent en leur temps l'embrouillement d'un système, dont la justice ne fut qu'un pan. Il a fallu attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale, donc le début de la fin de l'épopée coloniale, pour réaliser que la logique était viciée à la base.
Les autochtones commencèrent à être associés à l'administration de la justice. Etonnement, cette justice coloniale laissa une empreinte si forte que l'indépendance ne put l'effacer. Le droit judiciaire actuel des Républiques du Gabon, du Congo-Brazzaville, de Centrafrique et du Tchad n'en est qu'une reprise.
    • La bipolarisation juridictionnelle au Congo-français
    • La justice des citoyens ou justice de droit français
    • Les juridictions des " sujets " ou tribunaux indigènes
    • Les professions judiciaires au Congo-français
    • La magistrature
    • Les partenaires du magistrat
  • Date de parution : 01/10/2001
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Etudes Africaines
  • ISBN : 2-296-24715-6
  • EAN : 9782296247154
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 394 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 394
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Silvère-Ngoundos Idourah

Silvère Ngoundos IDOURAH est originaire du Congo-Brazzaville. Docteur en droit de l'Université Jean-Moulin Lyon 3, il est Avocat de formation.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Colonisation et confiscation de la justice en Afrique. L'administration de la justice au Gabon, Moyen-Congo, Oubangui-Chari et Tchad, de la création des colonies à l'aube des indépendances est également présent dans les rayons

Silvère-Ngoundos Idourah - .
Colonisation et confiscation de la justice en Afrique....
26,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter