Champavert : Contes immoraux

Petrus Borel

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Ebooks libres et gratuits

  • Paru le : 01/12/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
0,00 €
E-book - ePub
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Recueil de contes de Pétrus Borel, dit « le Lycanthrope », pseudonyme de Joseph Pierre Borel d'Hauterive. Ces sept contes constituent avec Madame Putiphar, l'un des meilleurs exemples de la littérature « cadavéreuse » et du genre frénétique, caractérisés par la recherche systématique du hideux, des péripéties sanglantes et des images atroces, parfois disposées sans souci de logique. Mais Pétrus Borel dépasse ces conventions pour conférer à son recueil la consistance d'une aventure littéraire : celle d'un écrivain narrant sa courte vie et sa mort.
Dans une « Notice sur Champavert », Pétrus Borel, mystifiant le lecteur, annonce son suicide et affirme que Champavert et lui ne font qu'un, puis il en trace le portrait et donne quelques extraits des « Rhapsodies ». Les sept contes traitent un même motif : l'amour trompé, avec pour objet une femme souvent contrainte ou violée. Chaque titre désigne un héros possible, défini par une qualité ou une fonction.
L'immoralité (le titre général s'oppose aux « Contes moraux » de Marmontel) réside d'abord dans le fait que le mari ou l'amant trompés sont le plus souvent des victimes et que le coupable n'est que rarement puni.
  • Caractéristiques du format ePub
    • Taille : 312 Ko
    • Protection num. : pas de protection

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Champavert : Contes immoraux est également présent dans les rayons

Petrus Borel - .
Champavert : Contes immoraux
0,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter