Blasphème et sacrilège devant la justice de Metz (XIIe-XVIIe siècles)

André Brulé

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/05/2009
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,88 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Des siècles durant, les justices seigneuriales couvrant le Pays messin s'attachèrent à éradiquer, des terres de leurs ressorts, des sorciers convaincus d'avoir renié Dieu et, en parallèle, des blasphémateurs irrespectueux, les tenant pour auteurs de multiples déboires et déconvenues endurés par les classes laborieuses. La croyance populaire voulait que tous concourussent à ruiner la santé et les moyens de subsistance de communautés de bien-pensants, dès lors vouées à la maladie tout autant qu'à la famine.
Néanmoins, alors que les sorciers devaient à Satan leur détestable pouvoir de nuisance, blasphémateurs et sacrilèges, par leurs propos et leurs actes, étaient censés déclencher une colère divine aux redoutables conséquences. Certes, leur destin se verrait fixé au Jugement dernier, mais, dans l'immédiat, c'est bien à eux que les populations devaient d'endurer, ici-bas, les foudres vengeresses du Très-Haut.
C'était les condamner à vivre au quotidien dans la crainte de Dieu dont, dans le même temps, elles imploraient, en processions, tantôt la clémence, tantôt la protection contre le Malin. Une meilleure approche de la médecine, des phénomènes climatiques et des cataclysmes naturels ne mettra pas pour autant fin aux poursuites. Pour nombre d'opportunistes, les procédures menées à l'encontre des blasphémateurs et des sacrilèges, tout comme celles ayant visé la sorcellerie par le passé, demeureront, même encore au temps du parlement, un moyen légal d'assouvir des haines longtemps recuites, tout en s'appropriant des biens confisqués, convoités de longue date.
Les décisions de justice ayant fait preuve de leur efficacité, bientôt toute parole méprisante à l'égard d'un roi de droit divin venu en ce monde grâce à l'intercession de la Vierge, tout propos contraire à la doctrine de l'Eglise, seront à leur tour estimés blasphématoires. Ce sera, à l'adresse des Huguenots, une incitation à peine voilée à abjurer leur confession, bien avant de s'y voir contraints manu militari.
Leur nombre allant ainsi s'amenuisant, l'édit de tolérance, rendu par Henri IV en 1598, apparaîtra caduc. Il sera révoqué de Fontainebleau en 1685.
  • AU CREUSET DU BLASPHEME : PICHETS DE VIN ET TABLES DE JEUX DANS L'OMBRE ACCUEILLANTE DES TAVERNES
    • Ancienneté de la législation messine
    • Colère divine en châtiment
    • Une répression qui s'affermit
  • AUTRE BERCEAU DU BLASPHEME : LUTTES INTESTINES, CONFLITS ARMES ET LEUR LOT DE MISERES
    • De bien curieux " jurements "
    • La " doctrine " sous sauvegarde en Pays messin
    • Violence, séquelle des " guerres passées
  • NOUVELLE DONNE : BLASPHEME " THEOLOGIQUE " ET MEPRIS DU ROI, " L'OINT DU SEIGNEUR "
  • AU FIL DES PROCEDURES EN APPEL
    • Montant des amendes
    • L'après 1658 : exécrable et croissant mépris de la Vierge et du roi
    • Manquements aux édits de pacification
    • Sacrilèges
  • Date de parution : 01/05/2009
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-22400-1
  • EAN : 9782296224001
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 228 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 228
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie d'André Brulé

Issu d'un milieu familial ayant vécu les deux annexions de la Moselle par le Reich allemand, lui-même expulsé en novembre 1940 par les autorités d'occupation, c'est tout naturellement que l'auteur s'est consacré à l'étude des mésaventures de la cité messine qui l'a vu naître. Jadis orienté par André Bellard, alors conservateur des musées de Metz puis par Gérard Michaux, professeur d'histoire à l'université, il se propose de retracer des pages mal connues du passé de cette ville.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Blasphème et sacrilège devant la justice de Metz (XIIe-XVIIe siècles) est également présent dans les rayons

André Brulé - Blasphème et sacrilège devant la justice de Metz (XIIe-XVIIe siècles).
Blasphème et sacrilège devant la justice de Metz...
16,88 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter