Souvenirs d'un patriote exilé en Australie

Hypolite Lanctot

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Septentrion (Editions du)

  • Paru le : 16/09/1999
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
9,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
En 1838, Hypolite Lanctot, jeune et fougueux notaire de 22 ans, s'engage à fond dans le mouvement patriote. Il dirigera comme officier une des colonnes de l'armée patriote à la bataille d'Odelltown. Arrêté puis jugé en 1839, il est le seul qui refuse de participer aux procédures alléguant l'illégalité du procès intenté contre les patriotes. Condamné à mort, il est finalement exilé en Australie avec 57 de ses compagnons.
De ces événements, Hypolite Lanctot nous laisse un journal écrit à la fin de sa vie, sous forme de lettres à ses enfants. Il y décrit longuement sa participation aux activités militaires ainsi que son emprisonnement et son procès avant de relater sommairement son voyage à bord du navire le Buffalo et sa vie en Australie. Lanctot demeure probablement le personnage le plus sympathique parmi les exilés : aucun prisonnier n'eut la moindre critique à son endroit, on s'adresse d'ailleurs à lui pour la rédaction des requêtes et lettres officielles.
Il accepte sans rechigner les peines et misères infligées par les militaires et les autorités ; recherchant même l'aspect positif de la situation : il profitera de son séjour au fond de la cale pour améliorer son anglais !
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 224
    • Taille : 809 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
Hypolite Lanctot - Souvenirs d'un patriote exilé en Australie.
Souvenirs d'un patriote exilé en Australie
9,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter