Le printemps de l'Amérique française - Américanité, anticolonialisme et républicanisme dans le discours politique québécois 1805-1837

Louis-Georges Harvey

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Boréal (Editions du)

  • Paru le : 23/03/2005
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Dans le contexte européen, le « printemps des peuples » désigne cette époque où les courants d'affirmation nationale et démocratique se sont conjugués dans une série de mouvements réformistes et révolutionnaires destinés à défaire les régimes monarchiques instaurés par le Congrès de Vienne. Or, l'Amérique a aussi eu son printemps des peuples. Comme de nombreuses sociétés neuves des Amériques, le Québec a connu son plus important printemps anticolonial dans la première moitié du XIXe siècle.
Louis-Georges Harvey reconstitue ici le sens du discours dominant des élites politiques du Bas-Canada entre 1805 et 1837. Il aborde ce discours comme la mise en place d'un projet de société pour l'Amérique française qui visait à préparer, dans un avenir plus ou moins rapproché, la mutation de la colonie en un État. L'une des caractéristiques fondamentales du discours patriote était sa représentation de la collectivité nationale dans sa dimension territoriale, dans une incarnation civique plutôt qu'ethnique, qui renvoyait à l'américanité de la société bas-canadienne et s'appuyait puissamment sur le modèle états-unien.
Pour les Patriotes, la République voisine constituait plus qu'un modèle apte à apporter des solutions aux différents fléaux inhérents au régime colonial, elle représentait en outre la finalité du parcours de l'histoire coloniale, soit l'indépendance inévitable qui attendait toutes les collectivités neuves des Amériques. Ainsi, pour Louis-Georges Harvey, les analyses des institutions états-uniennes par la classe politique du Bas-Canada sont devenues les véhicules d'un discours ouvertement anticolonial, voire souverainiste.
Enfin, l'auteur souligne l'émergence d'un discours politique bien républicain, tout en remettant en question le « libéralisme » des Patriotes et de leurs prédécesseurs au Parti canadien, en raison de leur dénonciation soutenue du capitalisme commercial, qu'ils associaient à la corruption des institutions politiques coloniales.
  • Date de parution : 23/03/2005
  • Editeur : Boréal (Editions du)
  • ISBN : 2-7646-0738-5
  • EAN : 9782764607381
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 300 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 300
    • Taille : 2 642 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Le printemps de l'Amérique française - Américanité, anticolonialisme et républicanisme dans le discours politique québécois 1805-1837 est également présent dans les rayons

Louis-Georges Harvey - Le printemps de l'Amérique française - Américanité, anticolonialisme et républicanisme dans le discours politique québécois 1805-1837.
Le printemps de l'Amérique française. Américanité, anticolonialisme...
16,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter