Contes sudburois

Jean Marc Dalpé, Robert Dickson, Brigitte Haentjens, Robert Marinier

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Prise de Parole

  • Paru le : 16/06/2011
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
7,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Sudbury, depuis trente ans, est un creuset dans lequel les artistes continuent de puiser, qui continue de les alimenter. Six d'entre eux, dans le cour desquels Sudbury occupe une place toute spéciale, ont accepté l'invitation d'André Perrier, directeur artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario de 1998 à 2004, et on créé un conte urbain ayant pour cadre cette ville. Le résultat est un heureux et vigoureux mélange de styles, où l'humour côtoie le dramatique, où l'émotion brute et la truculence, à l'image de cette ville du Nord, éclatent à pleine page.
  • Date de parution : 16/06/2011
  • Editeur : Prise de Parole
  • ISBN : 978-2-89423-407-5
  • EAN : 9782894234075
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 77 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 77
    • Taille : 3 308 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
Robert Marinier oeuvre dans le milieu théâtral franco-ontarien depuis plus de 25 ans à titre de dramaturge, comédien, metteur en scène et conseiller en dramaturgie. Il signe une dizaine de pièces, dont « l'Inconception », « À la gauche de Dieu », « Deuxième souffle » et « l'Insomnie ». Récipiendaire du prix de théâtre du journal le Droit en 1996 et du prix de la personnalité théâtrale de l'année de Théâtre Action en 1997, Robert Marinier a été finaliste au prix Trillium en 1997 et au prix du gouverneur général en 1998 pour sa pièce « l'Insomnie ». Natif de Sudbury, Michael Gauthier a étudié à l'École nationale de théâtre du Canada.
Il est l'auteur du conte urbain, « Crime », publié dans « Contes sudburois ». « L'Hypocrite », son tout premier texte professionnel pour adolescents a été créé par le Théâtre la Catapulte d'Ottawa. « Mathieu Mathématiques », sa pièce pour enfants, a été produite par le Théâtre la Seizième à Vancouver. Parfait bilingue, Michael Gauthier signe également les traductions de ses pièces. Michael Gauthier vit présentement à Montréal. Metteure en scène d'avant-garde, Brigitte Haentjens fréquente l'école de mime de Lecoq, puis immigre en Ontario en 1977.
Directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario à Sudbury de 1982 à 1990, Brigitte y laisse sa marque avec, entre autres, sa mise en scène de la pièce « Le chien » (1988) de Jean-Marc Dalpé. Arrivée à Montréal, elle assure la direction artistique de la Nouvelle Compagnie Théâtrale (aujourd'hui le Théâtre Denise-Pelletier) jusqu'en 1994, puis fonde sa propre compagnie, Sibyllines. Intéressée par les textes antiques « Électre » (2000) et « Antigone », (2002) de Sophocle - Brigitte Haentjens préfère toutefois les auteurs contemporains - Beckett, Koltès, Müller.
Son « Caligula » (1993) d'Albert Camus évoquait la politique contemporaine et l'univers des conseils d'administration de la haute finance. À travers sa lecture subjective des textes, fréquemment marquée par la psychanalyse, elle explore particulièrement les failles secrètes de l'identité féminine, les jeux entre le pouvoir et le sexuel ainsi que la zone où se rejoignent les mythes et l'inconscient. Brigitte Haentjens est lauréate du prestigieux prix Siminovitch Théâtre (mise en scène) 2007.
En théâtre, elle a publié plusieurs pièces en collaboration notamment avec Jean Marc Dalpé. En poésie, elle signe le recueil d'éclats de peine. Actif dans le milieu culturel sudburois, franco-ontarien et canadien-français, Robert Dickson contribue depuis plus de 30 ans à l'enrichissement de la vie culturelle et artistique au Canada français. Auteur, professeur et créateur, il est à l'origine de plusieurs initiatives de création et a participé à l'éveil culturel de l'Ontario français.
Il est l'auteur de six recueils de poésie publiés chez Prise de parole: « Une bonne trentaine » (1978), « Or(é)alité » (1978), « Abris nocturnes » (1986), « Grand ciel bleu par ici » (1997), « humains paysages en temps de paix relative » (2002) et « Libertés provisoires » (2005). Il signe également les traductions anglaises des pièces « Eddy » (In The Ring) et de « Lucky Lady » de Jean Marc Dalpé, ainsi que les traductions françaises des romans « Frog Moon » (Kaki) de Lola Lemire Tostevin et « Kiss of the Fur Queen » (Champion et Ooneemeetoo) de Tomson Highway.
/ Robert Dickson est professeur émérite de l'Université Laurentienne, où il a enseigné les littératures québécoise et franco-ontarienne et la création littéraire de 1973 à 2004. En 2002 il est récipiendaire du Prix du Gouverneur général pour son recueil de poésie « humains paysages en temps de paix relative. » Originaire de Hearst (Ontario), Paulette Gagnon fait ses classes dans le nord de l'Ontario, plus particulièrement à Direction jeunesse, à Théâtre Action et au Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury) où après avoir occupé différents postes d'animation et de développement, elle devient directrice générale de la compagnie en 1990.
À la même époque, elle ouvre aussi bénévolement au sein de Théâtre Action et de l'Alliance culturelle de l'Ontario, organismes provinciaux qu'elle présidera tour à tour. Paulette Gagnon est aujourd'hui directrice générale de l'Association des théâtres francophones du Canada. Jean Marc Dalpé est né en 1957 à Ottawa. Diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Québec, il a été cofondateur du Théâtre de la Vieille 17, artiste en résidence pendant plusieurs années au Théâtre du Nouvel-Ontario, auteur en résidence à l'université d'Ottawa, au festival des Francophonies de Limoges et à la Nouvelle Compagnie Théâtrale.
Comédien, poète, romancier, dramaturge et scénariste, Jean Marc Dalpé se place au rang des grands écrivains de notre époque. Il a été récipiendaire à trois reprises du plus prestigieux prix littéraire au Canada, le prix du gouverneur général : en 1988 pour sa pièce « Le chien », en 1999 pour son recueil de pièces « Il n'y a que l'amour » et en 2000 pour son premier roman « Un vent se lève qui éparpille ».
Il a également reçu le prix le Droit en 1997 pour sa pièce « Eddy ». Il est récipiendaire du prix du Nouvel-Ontario (1989) et de l'ordre des francophones d'Amérique (1997). Il a également signé trois recueils de poèmes, des traductions et des scénarios, dont celui de « Temps dur », télésérie dramatique diffusée à la télévision de Radio-Canada en 2005. L'oeuvre de Jean Marc Dalpé contribue à l'essor de la littérature franco-ontarienne et canadienne-française.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Contes sudburois est également présent dans les rayons

Jean Marc Dalpé et Robert Dickson - Contes sudburois.
Contes sudburois
7,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter