Béthune - La ville qui s'invente

Ville De Béthune

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Néothèque

  • Paru le : 01/12/2012
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
0,00 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Ville de Béthune - ConférencesAgence d'Urbanisme de l'Arrondissement de Béthune ISBN 978-2-35525-083-5 195 pages Dans le cadre de l'appel à expérimentation « 20 villes moyennes témoins » lancé en 2007 par la Délégation Interministérielle à l'Aménagement et à la Compétitivité des Territoires (DIACT redevenue DATAR), la Ville de Béthune a été retenue dans la thématique « Renouvèlement des centres urbains ». En accompagnement du travail de recherche, la Ville de Béthune et l'Agence d'Urbanisme de l'Arrondissement de Béthune, ont souhaité organiser un cycle de conférences ouvertes à la population afin d'engager le débat pour inventer le Béthune de demain.
Introduction L'équipe d'assistance à maîtrise d'ouvrage urbaine, retenue dans le cadre de l 'étude sur les villes moyennes financée par la DIACT (DATAR) pilotée par l'agence d'urbanisme de l'arrondissement de Béthune et son directeur Pascal Van Acker avec l'appui de Jean-Yves Chapuis consultant en stratégie urbaine, membre de cette équipe d'urbanistes, m'a proposé de réaliser un cycle de conférences pour participer à la création d'une culture urbaine partagée avec la population de Béthune. C'est bien volontiers que j'ai accepté trouvant cette proposition  nouvelle et riche d'enseignements pour nos concitoyens.
Sept conférenciers sont venus nous parler de «  la ville qui s'invente », titre que nous avons donné à ce cycle de conférences. Le premier, Yves Chalas, développe l'idée de la ville nature. La ville est aujourd'hui indissociable de cette demande de nature qui est profondément lié à l'hédonisme et à l'individualisme de nos sociétés. On veut être heureux maintenant et tout de suite sur cette terre, sans attendre l'au-delà.
La campagne n'est pas un vide c'est aussi un plein. Ensuite Jacques Donzelot nous a développé l'idée de la citoyenneté urbaine.  Il faut s'adresser à nos concitoyens non pas comme des habitants qui sont souvent dans une relation client/fournisseur mais en développant les objectifs de la manière de « faire société » et de trouver les compromis pour y arriver. Jean Viard montre bien l'évolution des modes de vie.
Les formes urbaines ne sont pas que des débats d'esthétique architecturale car il nous faut surtout adapter les logements et la ville à cette évolution sociétale notamment avec le vieillissement de la population, le nombre de familles monoparentales ou l'allongement de la durée de la vie. On peut être en retraite avec ses parents. Jean-Marie Pelt montre bien la révolution énergétique à l'ouvre qui bouleverse notre manière de vivre.  Comment consommer autrement dans le respect du socle qu'est la nature dans un monde qui est fini et que nous épuisons égoïstement.
Philippe Vasseur explique bien qu'il faut garder des centralités fortes mais, en conséquence, celles-ci doivent pouvoir être accessibles à tous et, le plus possible, par des transports en commun. Il nous faut développer la notion de région métropolitaine et non d'axe métropolitain. Jean- Yves Chapuis, à titre de conférencier, développe l'idée que la ville n'est pas figée, elle évolue sans cesse, et que le débat de la ville n'est  pas un débat technique.
La ville n'est pas durable. C'est le développement qui doit être durable. La ville c'est des relations humaines qu'il faut rendre les plus  humaines possibles. Enfin, Jacques  Floch nous montre comment peuvent collaborer ensemble et positivement autour d'une grande ville, des communes qui ont su garder leur identité et qu'il possible de faire de la création architecturale même dans de plus petites communes pour donner envie aux entreprise de venir s'y installer. Que tous ces conférenciers soient remerciés, en espérant que ce travail de culture urbaine puisse être propice à tous.
L'impression de ce travail doit pouvoir donner à chacun  le temps de la réflexion. Le Député Maire de Béthune Stéphane Saint André Sommaire - Conférence Yves Chalas - 27 janvier 2009, 5 - Conférence Jacques Donzelot - 18 mars 2009, 39 - Conférence Jean Viard - 12 mai 2009, 63 - Conférence Jean-Marie Pelt - 30 mars 2010, 105 - Conférence Philippe Vasseur - 28 avril 2010, 149 - Conférence Jean-Yves Chapuis - 4 mai 2010, 165 - Conférence Jacques Floch - 19 mai 2010, 195 - Conclusion, 218
  • Date de parution : 01/12/2012
  • Editeur : Néothèque
  • ISBN : 978-2-35525-083-5
  • EAN : 9782355250835
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 218 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 218
    • Taille : 1 224 Ko
    • Protection num. : pas de protection
    • Transferts max. : Autorisé
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Béthune - La ville qui s'invente est également présent dans les rayons

Ville De Béthune - Béthune - La ville qui s'invente.
Béthune - La ville qui s'invente
0,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter