Shôbôgenzô, la vraie Loi, Trésor de l'Oeil - Traduction intégrale Tome 7

Yoko Orimo

(Traducteur)

Note moyenne 
 Dôgen - Shôbôgenzô, la vraie Loi, Trésor de l'Oeil - Traduction intégrale Tome 7.
C'est grâce à ce corps que l'homme s'écarte des dix maux, qu'il maintient les huit préceptes, qu'il quitte sa demeure pour se faire moine et qu'il... Lire la suite
32,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 9 avril et le 14 avril

Résumé

C'est grâce à ce corps que l'homme s'écarte des dix maux, qu'il maintient les huit préceptes, qu'il quitte sa demeure pour se faire moine et qu'il prend refuge dans les trois joyaux. Voilà la vraie étude de la Voie avec le corps, et c'est pourquoi celui-ci est appelé le "vrai corps humain". [Etude de la Voie avec le corps et le coeur - Shinjin-gakudô]. S'il en est ainsi, bien que le corps et le coeur ne soient pas souillés, il existe la règle de la purification du corps et du coeur.
Celle-ci ne consiste pas seulement à se purifier le corps et le coeur, mais aussi à purifier la terre du royaume et la terre sous un arbre. Bien qu'il n'y ait jamais eu ni poussière ni souillure sur la terre du royaume, on la purifie ; tel est le voeu que garde la multitude des éveillés. [Purification - Senjô]. Bien que ces quatre-vingt-dix jours qui font un été soient une quantité temporelle mesurable, ils contiennent non seulement un ou dix éons, non seulement cent ou mille, mais d'incommensurables éons.
Les autres temps sont au service de cent ou mille, ou d'incommensurables éons. [Retraite spirituelle - Ango].

Caractéristiques

  • Date de parution
    09/12/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35432-110-9
  • EAN
    9782354321109
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    372 pages
  • Poids
    0.558 Kg
  • Dimensions
    14,4 cm × 22,5 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Dôgen

Dôgen (1200-1253) est considéré comme l'un des plus grands penseurs du Japon, où il a eu un rôle-clef dans la diffusion du bouddhisme zen. Issu d'une famille princière de l'actuelle région de Kyoto, il entre à treize ans au monastère Enryaku-ji. Choqué par la corruption dont il est le témoin, il le quitte bientôt et poursuit sa pratique auprès de différents maîtres. En 1225, alors qu'il voyage en Chine, à la recherche d'un bouddhisme plus authentique, Dôgen devient le disciple de Maître Nyojo.
Il abandonne alors ses livres et se plonge dans la pratique de zazen, c'est-à-dire la pratique de la méditation dans la posture de Bouddha. A 26 ans, il connaît l'Eveil. Un an plus tard, il retourne enseigner au Japon le fruit de son apprentissage. Il rédige de nombreux essais sur le Zen, dont le Fukan Zazen Gi ("Conseils à tous pour le Zazen") et le Tenzo Kyokun ("Instructions au cuisinier Zen").
Son ouvrage le plus célèbre est le Shôbôgenzô ("Le trésor de l'oeil de la vraie loi"), dans lequel il affirme que l'expérience personnelle authentique est préférable à la stricte observance d'une doctrine. Dôgen fonde ainsi l'école Zen Soto.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK