Poétisation de l'histoire - L'événement en textes et en images

Collectif

Note moyenne 
Elvire Diaz - Poétisation de l'histoire - L'événement en textes et en images.
La "poétisation", qui est au coeur de l'ouvrage, dépasse le fait de mettre en poésie, stricto sensu. Si dans le discours littéraire, c'est écrire... Lire la suite
17,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 16 avril et le 17 avril

Résumé

La "poétisation", qui est au coeur de l'ouvrage, dépasse le fait de mettre en poésie, stricto sensu. Si dans le discours littéraire, c'est écrire ou parler poétiquement, ou donner une dimension poétique, l'ouvrage englobe non seulement l'écriture poétique et fictionnelle mais aussi la représentation artistique, inspirée notamment du concept de poésie et d'"aura" qui émane de l'oeuvre d'art, selon Walter Benjamin.
Modalité de représentation du réel, esthétisation de l'événement, la poétisation est un moyen de médiation et de transmission, mais aussi d'instrumentalisation, qui revisite le rapport entre histoire et arts (littérature, peinture, cinéma, iconographie, etc). Au croisement de divers arts, elle met en jeu l'intermédialité, la mise en récit, la mise en forme artistique d'un fait et ce faisant, elle interroge sur l'engagement par l'art.
L'ouvrage analyse la mise en textes et en images de l'événement, les modalités et les buts de la poétisation, dans des oeuvres précises (films, tableaux, romans, poèmes, etc), à travers des approches croisées. Les quinze contributions issues de disciplines variées (civilisation, histoire, histoire des idées, littérature, cinéma, peinture, etc) réunies ici embrassent les aires culturelles européennes et américaines, du Moyen Age à aujourd'hui.
L'ouvrage est structuré autour d'axes thématiques : l'action dans la cité exercée par le poète ou l'artiste ; la poétisation comme alternative du discours historique ; la poétisation comme dénonciation éthique et politique, par d'autres biais que le discours critique. "La poétisation de la terreur" montre que l'esthétisation par la peinture, le cinéma ou la littérature permet de dépasser la violence de la guerre ou du terrorisme.
L'ouvrage s'inscrit dans le champ de l'histoire culturelle et explore les interférences entre l'Histoire, ses traces, son écriture, ses représentations et les arts.

Sommaire

  • POETISATION ET ACTION DANS LA CITE
    • Le poète, gardien de la mémoire et prophète
    • Le poète en action
    • De l'actualité à l'histoire
  • LA POETISATION COMME NARRATION ALTERNATIVE DE L'HISTOIRE
    • De la critique à la "réécriture" de l'histoire : l'azulejo témoin de son temps (1640-1668)
    • La culture poétique de la paix dans la littérature allemande (1748-1802)
  • LA POETISATION COMME DENONCIATION PAR-DELA LE DISCOURS CRITIQUE
    • En musique vers le nazisme : Cabaret de Bob Fosse, poétisation à rebours de la République de Weimar
    • La Shoah dans La vie est belle de Roberto Benigni et Train de vie de Radu Mihaileanu
    • Traduction artistico-littéraire de la dissidence dans l'Espagne franquiste (1936-1975)
  • LA POETISATION DE LA TERREUR
    • Peinture et poétisation de l'horreur
    • Les échos de l'histoire : la poétique des analogies dans Les Egarés d'André Téchiné
    • Des pièges dans le contrat ? Le cas de The Contractor (2007)

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/09/2013
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-2769-0
  • EAN
    9782753527690
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    268 pages
  • Poids
    0.384 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 21,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Elvire Diaz

Elvire Diaz est professeure de littérature et de civilisation espagnoles contemporaines à l'université de Poitiers.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK