La civilisation des odeurs - XVIe - début XIXe siècle - Poche

Note moyenne 
Pourquoi l'odorat, ce sens primordial d'adaptation au danger comme de repérage du meilleur partenaire sexuel, demeure-t-il si méconnu ? Dans cette synthèse... Lire la suite
10,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 19 août et le 26 août
En librairie

Résumé

Pourquoi l'odorat, ce sens primordial d'adaptation au danger comme de repérage du meilleur partenaire sexuel, demeure-t-il si méconnu ? Dans cette synthèse sans équivalent, Robert Muchembled présente les mutations de l'odorat en Occident, de la Renaissance au XIXe siècle. Depuis un demi-millénaire, un puissant refoulement nous a fait considérer l'odorat comme le plus méprisable des sens avant que de le hisser récemment au rang du plus affûté.
Des miasmes exhalés par les concentrations humaines aux émanations intimes nauséabondes, des senteurs excrémentielles prétendument protectrices de la peste aux condamnations des moralistes, de la révolution olfactive du XVIIe siècle jusqu'aux dernières découvertes scientifiques, c'est à un extraordinaire voyage olfactif que nous convie Robert Muchembled.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/03/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    979-10-210-3684-0
  • EAN
    9791021036840
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    352 pages
  • Poids
    0.28 Kg
  • Dimensions
    12,0 cm × 18,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Robert Muchembled

Ecrivain, professeur honoraire des universités de Paris, Robert Muchembled a publié plus de trente ouvrages, traduits en plusieurs dizaines de langues.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La civilisation des odeurs - XVIe - début XIXe siècle est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,00 €