La cité des jarres - Grand Format

Note moyenne 
56 notes -  Donner un avis
Pourquoi l'inspecteur Erlendur use-t-il sa mauvaise humeur à rechercher l'assassin d'un vieil homme dans l'ordinateur duquel on découvre des photos... Lire la suite
18,50 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Pourquoi l'inspecteur Erlendur use-t-il sa mauvaise humeur à rechercher l'assassin d'un vieil homme dans l'ordinateur duquel on découvre des photos pornographiques immondes et, coincée sous un tiroir, la photo de la tombe d'une enfant de quatre ans ? Pourquoi mettre toute son énergie à trouver qui a tué celui qui s'avère être un violeur? Pourquoi faire exhumer avec quarante ans de retard le cadavre de cette enfant ? A quoi sert cette collection de bocaux contenant des organes baptisée pudiquement la Cité des Jarres? Pourquoi nos enfants nous font-ils toujours souffrir ? Pourquoi partout dans le monde la vie de flic est toujours une vie de chien mal nourri ? Ce livre écrit avec une grande économie de moyens transmet le douloureux sens de l'inéluctable qui sous-tend les vieilles sagas qu'au Moyen Age les Islandais se racontaient pendant les longues nuits d'hiver.
Il reprend leur humour sardonique, l'acceptation froide des faits et de leurs conséquences lointaines. La Cité des Jarres a obtenu le prestigieux prix Clé de Verre du roman noir scandinave. Il figure en tête des listes des best-sellers en Allemagne et en Angleterre.

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/02/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86424-524-8
  • EAN
    9782864245247
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    286 pages
  • Poids
    0.28 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

À propos de l'auteur

Arnaldur Indridason

Biographie d'Arnaldur Indridason

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík le 28 janvier 1961. Diplômé en histoire, il est journaliste et critique de films pour le Morgunbladid, puis il se consacre à l'écriture. Il vit avec sa femme et ses trois enfants à Reykjavík. Il a publié de nombreux romans à partir de 1997. Il est l'un des écrivains de romans noirs les plus connus en Islande et dans les 37 pays où ses livres sont traduits. Il a reçu le prix Clef de verre du Skandinavia Kriminalselskapet à deux reprises : en 2002, pour La Cité des jarres, et en 2003, pour La Femme en vert, le Prix du Polar Européen Le Point en 2008 pour La Voix, le Prix d'honneur du festival les Boréales en 2011 et le prix espagnol RBA du roman noir en 2013.
Arnaldur Indridason collabore avec The Icelandic Film Fund à l'adaptation cinématographique de ses romans. Le producteur islandais Baltasar Kormákur (101 Reykjavík) a réalisé une adaptation de Mýrin(La Cité des Jarres), Jar City en 2008.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La cité des jarres est également présent dans les rayons