Europe N° 1099-1100, novemb - Grand Format

Eugene Savitzkaya

Note moyenne 
Né en 1955 près de Liège, Eugène Savitzkaya est un auteur d'une forte singularité. Comme le rappelle dans ce numéro Yves Di Manno, le lecteur d'aujourd'hui... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 3 février et le 5 février
En librairie

Résumé

Né en 1955 près de Liège, Eugène Savitzkaya est un auteur d'une forte singularité. Comme le rappelle dans ce numéro Yves Di Manno, le lecteur d'aujourd'hui peut difficilement se représenter l'étonnement, pour ne pas dire la stupeur qu'a pu susciter au milieu des années 1970 le surgissement — au sens quasi tellurique du terme— des premiers livres de cet écrivain : "C'était un univers entier qui émergeait au grand jour, un monde qui avait la cruauté, la fulgurance et l'innocence de l'imaginaire enfantin, transposé dans un langage à proprement dire envoûté d'où les images jaillissaient avec une netteté stupéfiante, un pouvoir de fascination sans précédent, et dont le flot paraissait intarissable." Dans ses narrations comme dans ses poèmes, Eugène Savitzkaya emprunte des voies buissonnières où la parole semble s'incarner et prendre chair avec une allégresse qui va des plus subtils scintillements de joie aux explosions carnavalesques.
Ses "romans" fourmillant d'invention et de vie renouent volontiers avec les enchantements du conte. Prêtant la même attention et pour ainsi dire la même dignité ontologique à l'être humain et à la touffe d'orties, au jardinage et à l'écriture, au parfum de la rose et à l'odeur du torchon de cuisine, à la panthère et au cloporte, Savitzkaya accueille toutes les créatures et l'entière réalité dans ses livres qui sont autant de lanternes magiques où se renouvelle sou fin la jouissance sensuelle du monde et des mots.
Pierre Peuchmaurd Tout en se situant dans le post-surréaliste cette sorte de diaspora qui, après la mort d'André Breton en 1966, aura essaimé en une multitude d'activités servi-collectives, Pierre Peuchmaurd (1948-2009) est l'un des rares qui aura su s'emparer de cet héritage pour s'alléger davantage. L'image est indubitablement son signe d'identité, mais dans sa genèse, elle révèle la relecture de l'automatisme surréaliste que fait Peuchmaurd : l'écriture automatique n'est sans doute pas, chez lui celle du long fil qui, dans sa course et son déploiement, parvient à s'autonomiser de la conscience à échapper à son contrôle.
Ce sont des traits presque diamétralement opposés qui la caractérisent : l'immédiateté, la précision et la concision extrêmes. Pierre Peuchmaurd est un poète bouleversant dans sa manière de se mettre à découvert, de se livrer aux effervescences, bénéfiques et maléfiques, qui opèrent en lui sur ce "rien de terre" que désignait Breton, là où l'être entre en contact avec le donné sensible. Où une surprise, une coïncidence, quelque enchantement se laisse attendre — mais n'est pas pour autant accordé.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/11/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35150-111-5
  • EAN
    9782351501115
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    399 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 21,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €