Toland et Leibniz - L'invention du néo-spinozisme

Note moyenne 
Tristan Dagron - Toland et Leibniz - L'invention du néo-spinozisme.
Cette étude prend pour point de départ l'échange entre Leibniz et Toland (1701-1702) sur la religion naturelle, la réflexion, l'immortalité de l'âme... Lire la suite
34,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 décembre et le 20 décembre
En librairie

Résumé

Cette étude prend pour point de départ l'échange entre Leibniz et Toland (1701-1702) sur la religion naturelle, la réflexion, l'immortalité de l'âme et la nature de la substance. Ce débat est à l'origine des célèbres Lettres à Serena (1704). Dans sa confrontation avec Toland, qui constitue un moment charnière de la genèse des Nouveaux essais, Leibniz discute les thèses de Locke sur la réflexion et rédige pour l'occasion sa Lettre sur ce qui passe les sens et la matière, où il entreprend d'inscrire la topique des connaissances, exposée dans ses Méditations de 1684, dans l'architectonique du Système nouveau. John Toland est connu pour avoir soutenu, dans ses Lettres, que " la matière est aussi essentiellement active qu'elle est étendue ", de même que pour son projet d'une philosophie " panthéiste ". Souvent interprété comme un simple gauchissement matérialiste de la pensée de Spinoza, ce panthéisme trouve au contraire son origine dans une critique de la doctrine spinoziste et cartésienne de l'attribut. Tirant la leçon de la réforme leibnizienne de la notion de substance, mais aussi des controverses contemporaines sur le dynamisme newtonien et la métaphysique de la participation (Henry More, Anne Conway et Georg Wachter), Toland livre une série d'arguments et de thèses originales, qui marqueront de manière décisive la pensée des Lumières.

Sommaire

  • TOLAND VU DE HANOVRE
    • La menace républicaine
  • TOLAND EN ALLEMAGNE :LES SEJOURS DE 1701 ET 1702
    • Le premier séjour de Toland à Hanovre et à Berlin et ses suites
  • LEIBNIZ ET TOLAND, MISSIONNAIRES DE LA RAISON, LA QUESTION DU " PARALLELE "
    • Le " Christianisme sans mystères " et les objections de Stillingfleet
  • L'IMMORTALITE DE L'AME : DISCORDANCE ET RUPTURE
    • Premières discordances : un " Parallèle " panthéiste et naturaliste
  • LE DEBAT SUR LA NOTION LOCKIENNE DE REFLEXION
    • La fin du consensus
    • LA REPONSE DE TOLAND La restauration de la neutralité lockienne
    • LA CRITIQUE DE BAYLE ET LA REHABILITATION DES FORMES ARISTOTELICIENNES L'article " Dicéarque " : la question de la forme de l'espèce
  • L'ANTISPINOZISME DE TOLAND
    • Du Spinoza de Bayle à celui de Toland
  • SPINOZA ET LA CABALE, LE SPINOZISME DE WACHTER
    • Les destinataires des lettres IV et V
  • ARRIERE-PLAN DES " REMARQUES CRITIQUES " : DE HENRY MORE A ANNE CONWAY
    • Les " Conjectura Cabbalistica " de 1662 : l'unité du platonisme et du cartésianisme

Caractéristiques

  • Date de parution
    30/03/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7116-2168-2
  • EAN
    9782711621682
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    430 pages
  • Poids
    0.47 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Tristan Dagron

Tristan Dagron est chercheur au CNRS (Ecole Normale Supérieure des Lettres et Sciences Humaines, Lyon.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
34,00 €