Si loin, si près - Pour en finir avec la préhistoire - Grand Format

Note moyenne 
Jean-Michel Geneste a été conservateur de la grotte de Lascaux et il a coordonné les recherches dans celle de Chauvet. Il parcourt également le monde... Lire la suite
29,90 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 6 novembre et le 16 novembre
En librairie

Résumé

Jean-Michel Geneste a été conservateur de la grotte de Lascaux et il a coordonné les recherches dans celle de Chauvet. Il parcourt également le monde - depuis la Dordogne jusqu'à la Colombie-Britannique, en passant par l'Australie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l'Altaï sur la trace des chasseurs-cueilleurs d'hier ou d'aujourd'hui, de leurs techniques et des arts rupestres dans leur splendeur et leur diversité.
Il raconte ici ses recherches à Boris Valentin, professeur d'archéologie préhistorique, et tous deux échangent sur leur passion pour l'histoire très ancienne de l'humanité, pour de grands lointains qui leur sont devenus très proches. Une telle familiarité exige de pousser l'étude parfois jusqu'aux limites du perceptible. C'est un des émerveillements que ce livre veut faire partager.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/05/2019
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-08-148701-7
  • EAN
    9782081487017
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    279 pages
  • Poids
    0.77 Kg
  • Dimensions
    16,5 cm × 23,5 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jean-Michel Geneste est archéologue, conservateur général du patrimoine au ministère de la Culture. Avant de se consacrer à l'étude de l'art préhistorique, il a d'abord fouille et étudié en Dordogne des habitats de Néandertal et de Cro-Magnon (autrement dit d'Homo sapiens, notre espèce), occupés entre -200000 et -12000 ans. Ses recherches sur les outillages de ces époques très diverses l'ont conduit un peu partout en Eurasie.
En France, il fut aussi conservateur de la grotte de Lascaux et ensuite il dirigea les recherches dans celle de Chauvet où il poursuit ses enquêtes sur les systèmes symboliques préhistoriques. Celles-ci l'ont mené au Botswana, en Australie, en Sibérie et au Canada. où il tente d'écrire l'histoire de l'art pariétal et rupestre au moyen de l'archéologie et de l'ethnographie. Boris Valentin est archéologue lui aussi, spécialiste des dernières sociétés préhistoriques ne vivant que de chasse et de collecte, en gros entre -18000 et -7000 et plutôt en Europe occidentale, occasionnellement en Israël.
Il est professeur à l'université Paris 1, responsable des fouilles sur le site magdalénien d'Etiolles en Essonne ainsi que de recherches collectives sur des gravures rupestres préhistoriques dans le massif voisin de Fontainebleau.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,90 €