Oscar et la dame rose - Poche

Note moyenne 
182 notes -  Donner un avis
Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et " qui croit au ciel... Lire la suite
5,40 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 22 septembre
En librairie

Résumé

Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et " qui croit au ciel ", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu. A travers cette correspondance originale, le récit aborde, du point de vue de l'enfance, des questions philosophiques et existentielles : la maladie, la souffrance, le passage de la vie à la mort, la rencontre avec l'autre et avec le mystère...
Les nombreux passages de paroles rapportées permettront aux élèves de réfléchir, en même temps que les personnages, à ces interrogations fondamentales et de découvrir ou d'approfondir les techniques du dialogue argumentatif. En outre, l'appareil pédagogique est suivi d'une interview exclusive d'Eric-Emmanuel Schmitt.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/06/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-210-75490-9
  • EAN
    9782210754904
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    115 pages
  • Poids
    0.115 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 18,0 cm × 0,6 cm

Avis libraires et clients

Avis clients

À propos de l'auteur

Eric-Emmanuel Schmitt

Biographie d'Eric-Emmanuel Schmitt

Eric-Emmanuel Schmitt est né à Lyon en 1960, de parents d'origine alsacienne. Interrogé par un journaliste, il se peint comme un adolescent rebelle, ne supportant pas les idées reçues et parfois victime d'accès de violence. Mais la philosophie, pense-t-il, l'a sauvé en lui apprenant à être lui-même et à se sentir libre. Ses études l'ont mené à l'Ecole normale supérieure, à l'agrégation et au professorat de philosophie, comme maître de conférence.
Sa carrière de dramaturge débute très tôt, vers l'âge de huit ans, lorsque sa mère l'emmène voir une représentation du Cyrano de Bergerac avec Jean Marais. L'enfant est bouleversé jusqu'aux larmes et le théâtre devient sa passion. Il se met à écrire : "A seize ans, j'avais compris - ou décidé - que j'étais écrivain, et j'ai composé, mis en scène et joué mes premières pièces au lycée". Pour améliorer son style, il se livre avec fougue et ferveur à des exercices de réécriture et de pastiche, en particulier de Molière.
La Nuit de Valognes (C&C n°61), oeuvre écrite à 29 ans, témoigne encore de ce goût et des réminiscences culturelles emmagasinées par la mémoire. Grâce à l'actrice Edwige Feuillère qui la recommanda à plusieurs metteurs en scène, la pièce fut jouée à la Comédie des Champs-Elysées en 1991. C'est à ce moment-là, alors qu'il est encore professeur de philosophie en Normandie, que le succès de la pièce infléchit sa carrière.
D'autres oeuvres suivirent, parfois couronnées par des prix littéraires au pouvoir médiatique. Certaines entrèrent dans la carrière audiovisuelle ou cinématographique comme Le Visiteur (C&C n°42), créé en 1993, Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran (C&C n°57), créé en 1999 ou Oscar et la dame rose (C&C n°79), porté au cinéma par Schmitt lui-même en 2009. En juillet 2001, venant récompenser de nombreuses et riches parutions, l'Académie française lui décerne le Grand Prix du Théâtre pour l'ensemble de son oeuvre.
En 2002 est joué sur la scène du théâtre des Champs-Elysées Oscar et la dame rose avec, dans le rôle principal, Danielle Darrieux, rôle ensuite repris par Anny Duperey en 2005-2006. L'auteur, mélomane passionné d'art lyrique, a également traduit deux livrets d'opéras de Mozart : Les Noces de Figaro en 1997 et Don Giovanni en 2001. Parallèlement, et de manière plus insistante, Eric-Emmanuel Schmitt s'exerce l'art romanesque.
La Secte des égoïstes (1994) lui permet de renouer avec sa formation de philosophe spécialiste du XVIIIe siècle. Un essai, Diderot ou la Philosophie de la séduction, publié en 1997, reprend partiellement le sujet de sa thèse. L'Evagile selon Pilate (2000) et La Part de l'autre (2001) mettent en scène les deux figures les plus emblématiques de l'histoire de l'humanité, le Bien et le Mal absolus, Jésus et Hitler.
Eric-Emmanuel Schmitt s'est taillé une belle figure d'écrivain contemporain grâce à une écriture fluide et directe mise au service de thèmes éternels. Comme Michel Tournier, autre écrivain philosophe, il sait donner présence aux figures mythiques les plus populaires : Don Juan, Freud, Dieu, le Christ, Hitler... et enrichir son propos littéraire d'une culture philosophique qui ne manifeste ni cuistrerie ni hermétisme.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

5,40 €